• Critique Saint Seiya - The Lost Canvas T.6 par

    Du bon et du moins bon dans ce tome 6 de Saint Seiya.

    Le bon, c'est le chevalier du Taureau qui a décidément un rôle bien plus valorisant que dans l'œuvre originale de Kuromada, un personnage plein de charisme. C'est aussi le Lost Canvas et Pandore qui prend de l'importance ; on a même droit a une intervention du grand pope...

    Le truc qui me gène, c'est le schéma répétitif qui régit l'histoire pour le moment: on nous présente un chevalier d'or, il fait quelques combats il meurt, on passe au suivant, etc. C'est un peu trop linéaire...

    Et puis au niveau de l'édition, la reliure n'est pas formidable, et comme c'est le deuxième de suite qui me fait ça chez Kurokawa, cette fois j'ai mis des points en moins.


    6

    Sandoval - 27 juillet 2009

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Saint Seiya - The Lost Canvas T.6 ?
Ecrire une critique