6
In God's Arms

par hestia le ven. 6 avril 2012 Staff

In god's arms est un yaoi se situant dans le huis clos quelque peu étouffant d'un établissement scolaire religieux, dans les couloirs plus ou moins sombres d'un internat, dans le clair obscur des allées d'une chapelle, ou les sous bois d'un parc ombragé, enfin, tout lieu propice à des rencontres interdites. Composé de plusieurs historiettes dans lesquelles se croisent les destins de quelques étudiants, collégiens ou prêtres, «In god's arms » n'est pas un manga à mettre entre n'importe quelle main.
Au delà de certaines situations qui font très clichées, il est a noté une ambiance assez scabreuse, un rien tendancieuse, où la transgression apparaît très souvent en filigrane (et pas que...) L'étude psychologique des personnages peut apparaître intéressante, parfois très ambiguë, parfois trop naïve, souvent dans l’excès comme exacerbée par le huis clos et la présence constante d'une gente masculine attirante. Comme souvent dans ce type de yaoï, l’impression dominante est que tous les protagonistes sont potentiellement homosexuels...
Les scènes de sexe sont assez révélatrices de l'inexpérience des uns et de la domination des autres... Révélatrices et assez explicites, elles peuvent parfois apparaître choquantes, notamment lors de certaines situations ou par rapport à l'âge des personnages.
Dans ce manga, c'est avant tout le graphisme qui attire l’œil. Fin , détaillé, il accompagne très bien les décors extérieurs, le romantisme stylé des intérieurs et l 'esthétisme gracile des protagonistes. Les personnages sont expressifs, et tous évidemment beaux, voire trop beaux...Leurs traits sont bien caractérisés, bien reconnaissables. La mise en page dynamique est révélatrice des sentiments de chacun.
En conclusion, on peut être séduit par l'élégance du graphisme, mais
quelque peu déçu par la tournure que prennent les différentes histoires un peu trop ambiguës, et un scénario que l'on aurait espéré un peu plus aboutit et accrocheur. A réserver aux inconditionnels de yaoï.

En bref

Oui pour le graphisme...

6
In God's Arms
hestia Suivre hestia Toutes ses critiques (4)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire