7
Guerre et Paix

par opaline le lun. 3 oct. 2011 Staff

Après lecture de cette adaptation d'un classique de la littérature russe, on peut dire que le pari est remporté par l'équipe du studio « Varietty Art Works » qui nous offre une adaptation des plus sympathique.

Pourtant, quand on voit que l’œuvre d'origine comporte plus de 2 000 pages, on est en droit de se demander si l'on aura droit à un titre fidèle. À ce sujet, je ne pourrais malheureusement pas vous répondre réellement n'ayant pas lu le roman d'origine.

C'est donc avec un œil neuf que j'ai lu ce titre. Et j'avoue avoir été plutôt charmée, on découvre les guerres napoléoniennes avec le regard côté russe et ainsi ce que l'ambition démesurée d'un seul homme peut provoquer comme tourments dans la vie de beaucoup d'autre.

Même si l’œuvre d'origine compte bien plus de pages, on ne ressent pas vraiment les nombreuses ellipses qu'il a du y avoir et c'est en cela que l'on peut dire que l'adaptation semble réussie.

L'histoire en elle-même se découpe en cinq parties, tout d'abord les trois personnages principaux : André, Pierre et Natacha puis sur l'invasion de Moscou et un dernier chapitre s'intitulant l'âme éternelle.

Les grandes lignes en elle-même ont donc du être respectées mais il faut bien le dire, les passages de guerre sont assez vite évoqués et le studio a choisi de retranscrire en priorité les intrigues amoureuses. On s'attache donc assez facilement aux personnages et en particulier à celui de Natacha qui pétille par son naturel.

On ressent l'amertume de l'auteur qui dénonce avec véhémence le côté odieux et stupide de la guerre au travers des actes et paroles de ses personnages. Donnant ainsi une réflexion utopique sur ce que devrait être notre monde.

Le graphisme en lui-même est assez efficace et les émotions passent bien. Malgré tout certains traits restent grossiers et tous les personnages ne sont pas logés à la même enseigne. Mais cela reste assez anecdotique dans l'ensemble.

L'édition quant à elle bénéficie du même soin apporté sur ses prédécesseurs de la collection classiques. Même si l'on regrettera le défaut de fabrication, se situant au niveau de la présentation des personnages, qui empêche de lire correctement les indications pourtant bien utile qui se trouve être « manger » par l'intérieur du livre.

En conclusion, l'on pourra dire que ce titre rempli son contrat d'origine en donnant envie de lire l’œuvre originale et au final, c'est tout ce qu'on lui demande !

En bref

7
Guerre et Paix
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire