• Critique Appleseed - Ex Machina par

    C'est la première œuvre de la licence Appleseed que je regarde, et c'est un très bon film, peu importe qu'il soit en image de synthèse.
    Bon dosage entre la SF, l'action, mais également une place laissée à l'expression des sentiments. La modélisation 3D est très fluide et agréable à regarder. Les effets de textures et les décors sont fouillés.
    Si la trame scénaristique reste classique sur ce genre de long métrage d'action, les questions sur la bioéthique apportent réellement du fond et permettent d'élever le niveau de lecture. La psychologie des personnages est essentielle et sert de trame secondaire à l'histoire. Sans connaître les protagonistes au début du film, on nous les présente selon des éléments clefs qui sont justifiés pour la cohérence de leurs comportements et interactions, et nécessaire à l’empathie du spectateur.

    L'animation est optimale et la réalisation ajustée au poil, grâce à la modélisation 3D, qui permet un montage en simultané avec la production, pas de manque ou d’approximation a posteriori comme sur un tournage traditionnel ou un dessin animé 2D (même si tout est calculé par des professionnels). Cette particularité technique a été bien mise à profit il faut le reconnaître.

    On notera aussi une présence féminine majeure, pas tant par leur nombre que par leur « poids ». Le cinéma, a fortiori dans le genre action, est me semble t-il très, pour ne pas dire trop masculin, à tel point que sur cette œuvre, en tant qu'homme j'ai ressenti consciemment cette présence féminine « anormale », ce qui sonne comme un aveu, mais dénote indubitablement un parti pris s'extrayant des carcans du genre (et c'est tant mieux). Après on ne va pas se mentir, les femmes y sont sensuelles et plantureuses, et les hommes beaux gosses et testostéronés.

    Petit bémol sur la représentation des infections bioniques, l'aspect veines saillantes traduisant la rage et la perte de contrôle n'était pas nécessaire à mon goût. Les explications sont données, le comportement est explicite, l'aspect visuel symbolique est superflu et fait entrer dans des considérations techniques (distorsion/rétractation du métal) qui défocalise de l'action.

    La narration est ponctuée de scènes de combats acrobatiques, d'explosion et de gros flingues, dégoulinante à souhait de « slow motion ». Mais les phases explicatives ne sont pas des temps morts pour autant, les dialogues ont leur importances, avec des répliques bien senties, jouant sur l'humour et l'ambiguïté des sentiments, ne tombant ni dans le graveleux nanaresque, ni dans un pathos mièvre. Le doublage français (version que j'ai visionné) n'est pas dégueulasse et colle bien aux personnages (honnêtement je me fiche de savoir si la VO est respectée stricto sensu ; pas d'erreur de casting ou de redondance, donc j'en ai profité pleinement).

    À voir pour les amateurs du genre.
    À découvrir pour la synthèse de toutes les composantes d'une production à gros budget dans un film d'animation 3D en images de synthèse, à destination d'un public adulte.

    9

    Willos - 12 janvier 2016

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Appleseed - Ex Machina ?
Ecrire une critique
Ce qu'en pense le staff MS
La série dans sa globalité
spartansspartans le 02/05/20127/10
Les tomes