• Critique Aria - The Natural par

    Une série treès "zen" au graphisme très "zen" et aux couleures pastelles ... rien que pour se détendre. Une demoiselle qui admire une ville d'eau sur une autre planette et décide de s'y installer afin de devenir une Undine professionelle. C'est comparable a "Venise" comme ville et cette jeune fille fera la rencontre d'autres jeunes gens qui deviendront ses amis et voyageront et travailleront ensemble dans la paix, accompagnées du petit président, une bestiolle blanche qui ressemble a un lapin

    10

    Ramen-Sama - 25 mai 1970

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Aria - The Natural ?
Ecrire une critique