• Critique Gunslinger Girl T.1 par

    J'avais vaguement entendu parler de cette série et je ne savais donc pas trop à quoi m'en tenir en entamant ce premier volume. Et bien qu'elle claque! J'avoue avoir été assez choquée par la froideur avec laquelle est traitée l'histoire. De jeunes enfants utilisés et transformés pour devenir des armes efficaces et sans états d'âmes, on ne lit pas tous les jours ce genre de titre!

    Mais, au-delà d'un univers glauque et immorale, on se retrouve dans une véritable critique de société et surtout de l'éternelle question, peut-on posséder un humain, le formater et le contrôler comme un objet? Car, ici ce ne sont pour la plupart que des jeunes adolescentes qui ont subit, un choc physique et émotionnel très fort. Et qui vont devenir de véritables cyborgs au service d'une organisation gouvernementale, qui expérimente cette nouvelle génération d'enfants soldats. Elles sont épaulés par des « grands frères », certains ne considèrent ces enfants que comme une arme ou un outil, mais d'autres, comme le partenaire de l'attendrissante Henrietta, développent une véritable affection avec leur binôme. Ce qui aux yeux de l'organisation peut s'avérer être un point faible pour le duo.

    Ce manga est à prendre avec des pincettes et ne conviendra pas à tous types d'âge, cette série s'adresse donc à une tranche d'âge plus âgée et plus à même de faire la part des choses à la lecture de ce titre. Je trouve dommage d'ailleurs, que la mention pour public averti ne figure pas sur la couverture. Quand on sait que des thèmes comme le viol, le meurtre et le suicide y sont abordées.

    Quant au graphisme, il sert assez bien l'histoire et renforce même ce côté ambigu que possède ce manga, entre douceur et violence, on bascule facilement d'un aspect à l'autre. On ressent aussi une certaine mélancolie dans le trait, face à la tristesse de ces pauvres petites « poupées » bioniques.

    J'ai trouvé aussi la présence très judicieuse en fin de volume d'un petit article sur le phénomène d'enfants soldats qui loin de s'arrêter, ne fait que s'amplifier et plonger chaque jour des enfants dans l'horreur de la guerre et de la mort.

    Quant à l'édition, elle s'avère de bonne facture même si le papier utilisé n'est pas de très bonne qualité.

    En bref, un titre des plus sérieux qui fera méditer plus d'une personne à sa lecture et qui s'avère être pour ma part un véritable coup de cœur!

    9

    opaline - 15 novembre 2008

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Gunslinger Girl T.1 ?
Ecrire une critique