• Critique Plum, un amour de chat T.17 par

    Déjà un dix-septième tome pour la petite Plum qui continue de vivre des aventures pour les petits comme pour les grands. Presque un an s'est écoulé entre le tome précédent et celui-ci, car nous avons rejoint la publication japonaise. On a de la chance que Soleil Manga continue cette série sans oublier ses fidèles lecteurs, en raccourcissant au maximum le délai d'attente. Bon, on s'y remet ?

    Ce qui est sûr, c'est qu'un soin particulier est toujours apporté à la couverture à destination du public français, avec un côté, cette fois-ci, très Kawaii (mignon en japonais) et rosée. En même temps, c'est le genre de série où l'on admire principalement les différentes positions des chats. J'ai particulièrement aimé, comme d'habitude, les scènes où le petit Flocon mordille Plum sur son dos, ou, notre petite bête, oreilles en arrière et miaulant, ou encore, lorsqu'elle fait semblant d'être malade.

    Car celle-ci, dès le début, fait une farce à ses maîtres en forçant le trait. Mais j'ai apprécié aussi sa petite escapade surprise dans un sac à dos, ou quand elle garde la maison de façon généreuse. On a toujours un petit mot qui met en valeur ces animaux, et les histoires sont toujours suivies d'un court chapitre, qui peut être parfois même didactique . Il sert aussi d'excuse pour l'auteur, Hoshino Natsumi, pour parler à ses fans, mais lorsque cela devient plus fantasmagorique, ça ne m'a pas forcément parlé, comme souvent chez moi dans les petits délires que l'on voit en fin de tome en général des mangas.

    Un tome dans la lignée des précédents, et prenant toujours en compte la grande histoire de Plum, qui décidément, a encore plein de choses à vivre, car je précise, ce n'est encore qu'un chaton ! De plus, l'épisode de Noël dans les dernières pages va permettre de vous mettre dans le bain !

    7

    Auray - 04 décembre 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Plum, un amour de chat T.17 ?
Ecrire une critique