• Critique Jaco The Galactic Patrolman par

    Voir Akira Toriyama revenir sur le devant de la scène est toujours un événement. L’auteur de Dragon Ball ou bien encore Dr Slump reprend ses crayons avec Jaco, the Galactic Patrolman. En plus on nous vend le titre comme présentant les origines de Dragon Ball. Mais est-ce vraiment le cas ?
    Autant vous le dire tout de suite pour ne pas faire durer le suspens trop longtemps, ce n’est pas tout à fait vrai. Il y a bien un lien entre Jaco et Dragon Ball mais c’est plus pour le clin d’œil que pour autre chose. De ce point de vue là, c’est une déception, même si on apprécie de voir ces deux oeuvres liées.
    Mais revenons-en à ce Jaco, the Galactic Patrolman, en oubliant un peu Dragon Ball.
    On suit les aventures de Jaco, un Patrouilleur Galactique servant une organisation veillant à la paix dans l’univers. Ce dernier vient sur Terre pour lutter contre un envahisseur envoyé sur Terre issu d’un peuple de puissants guerriers.
    Mais Jaco s’est crashé sur une île quasiment déserte après avoir percuté la Lune. Il se retrouve sur l’île du scientifique Omori, qui vit à l’écart. Le vieil homme se voit donc obligé d’aider Jaco et de réparer son vaisseau.
    Ce shônen se place comme une sorte de gag manga qui nous renvoie un peu aux débuts de l’auteur avec Dr Slump son premier succès avant de connaître la gloire avec Dragon Ball. Toriyama joue la carte du décalage de culture entre l’extra-terrestre Jaco et le vieil homme Omori, le tout avec beaucoup d’absurde. Il se fait un plaisir de créer des situations loufoques et décalées via ce différentiel de culture. Classique mais efficace, surtout que certaines répliques sont savoureuses. Au-delà de l’humour situationnel, il s’appuie aussi beaucoup sur ses personnages attachants et drôles. Entre un Jaco gaffeur, déconnecté des us et coutumes terriennes, un Omori un peu bougon mais gentil, nous avons aussi la pétillante Tights dont l'identité est plutôt intéressante à souligner.
    Akira Toriyama a un véritable don pour raconter des histoires simples, universelles mais efficaces. Bien que anodine, l’histoire n’en demeure pas moins plaisante et bon enfant, sans prise de tête. On peut reprocher ce manque d’ambition et le côté trop simple de l’intrigue, mais le lecteur passera un bon moment. D’autant plus qu’il y a quand même une histoire, un minimum d’intrigue, qui évolue au fil de l’histoire.
    Graphiquement, on reconnait la patte de l’artiste, que ce soit dans les character designs des personnages, les véhicules ou mêmes les décors. Au final, c'est une lecture plutôt agréable pour tout fan de Dragon Ball ou même de Toriyama qui n'aurait pas encore lu ce titre et que je conseille tout de même malgré certains défauts apparant.

    7

    Iteza - 20 avril 2016

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Jaco The Galactic Patrolman ?
Ecrire une critique
Ce qu'en pense le staff MS
La série dans sa globalité
SkeetSkeet le 23/09/20158/10
spartansspartans le 03/09/20159/10
chris936chris936 le 28/07/20157/10
Les tomes