• Critique Rainbow Days T.9 par

    Le volume précédent annonçant un événement très attendu depuis un petit temps déjà, on bouillonne littéralement d'impatience d'entamer la présente suite.  Comme déjà dit auparavant, rainbow days est avant tout une belle histoire d'amitié relatant la vie estudiantine faites de joies et de tracas de toute une bande jeunes ultra sympathiques. Un shojo qu'on prend toujours grand plaisir à lire et qui détonne quelque peu tant il s'applique à reléguer au second plan l'évolution des relations qui pourraient déboucher sur la naissance de couple. Disons que le titre prend largement son temps à ce niveau là  (trop?), ce qui n'est pas déplaisant en soi mais on finit tout de même à force d'être mené en bateau à avoir quelques attentes. Natsuki va-t-il enfin avouer ses sentiments à la douce Anna? Ou va-t-il se laisser prendre de vitesse par son rival? Il me tarde de découvrir ce que l'auteure nous a concocté au menu de ce neuvième volume.


    Le rival de Natsuki à été clair à ce sujet, il profitera du voyage scolaire pour se déclarer,  notre grand romantique n'a donc plus trop le choix s'il ne veut pas voir sa dulcinée au bras d'un autre que lui. On assiste alors à un voyage en terminal à l'ambiance bien différente de ce à quoi on est habitué puisque le pauvre Natsuki va passer son temps à stresser, réaction tout à fait logique vu que oser se déclarer n'est vraiment pas chose aisée. Une réalité que l'auteure est parvenue avec brio à nous faire ressentir au fil de la lecture, le tout sans être barbant!


    Malgré un hasard qui ne joue clairement pas en sa faveur, le jeune homme se verra tout de même offrir une occasion en or d'ouvrir son cœur à sa belle. Déjà très attendri de le voir en mode total panique, ce petit moment de complicité se révèle aussi touchant que véritablement mignon avant d'être brusquement interrompu. On peut dire que le rival de Natsuki s'est montré redoutable, ce passage va d'ailleurs nous permettre d'en apprendre davantage sur ce dernier ainsi que sur son fidèle ami et de rendre son envie d'être avec Anna un minimum crédible. Toujours dans l'esprit de la série et fait qu'on apprécie pour cette même raison, l'amitié que témoignent les amis respectifs de chacun fera pencher la balance à de nombreuses reprises.


    Alternant moments légers, déjantés, de complicité entre les différents personnages et de suspens, on prend réellement plaisir à suivre les petites péripéties qui sont venues ponctuer ce voyage scolaire conférant à cet événement pourtant très classique une atmosphère totalement unique. Des personnages hauts en couleurs dotés d’une bonne humeur communicative toujours prêt à nous entraîner dans leurs délires!


    Par contre, Mizuno-sama, vous prenez bien trop de plaisir à jouer avec nos nerfs ! Suspens de folie, on a passé toute la durée du tome en mode « ça y est », « c'est le bon moment », « va y, fonce mon vieux », « fonce, je te dis » et bin non. Saperlipopette, il faudra encore une fois de plus attendre le prochain tome. De plus, histoire d'être bien cruelle, les dernières pages se concluent à un moment crucial !

    7

    snoopy - 11 août 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Rainbow Days T.9 ?
Ecrire une critique