SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='35954'
  • Critique Seven Deadly Sins T.20 par

    Après avoir échauffé ses lecteurs avec un Meliodas venu mettre le feu aux poudres parmi les rangs de ses ennemis, l’auteur a plutôt choisi de prendre son temps et d’opter pour des affrontements par petits groupes en évitant ainsi de tomber dans le piège de la bonne grosse boucherie. Le précédent tome nous offrait un bon moment de lecture avec son lot de révélations et de scènes d’action, il me tarde donc de découvrir ce que nous a concocté Nakaba Suzuki avec son fameux tournoi.


    Le premier chapitre revient sur la fameuse révélation à la fin du tome précédent et qui venait un peu semer le doute dans l’esprit des lecteurs concernant l’identité de certains personnages ; c’est bien joué de la part de l’auteur qui se plait à nous balancer quelques informations nous rendant par la même très curieux d’en connaitre le fin mot tout en prenant grand plaisir à nous laisser mariner avant de le faire. En plus, ce petit chapitre permettait d’introduire un nouveau membre des ten commandments dont le précepte annonce des affrontements intéressants pour la suite des évènements.


    On va ainsi se diriger vers l’évènement central de ce vingtième opus à savoir la petite épreuve éliminatoire permettant à ceux qui ont osé relever le défi lancé par deux des ten commandments de se qualifier pour participer au tournoi. Un petit défi appréciable même si on sent qu’il s’agit plus ici de combler un peu le vide en attendant les révélations et le début des festivités en fin de tome. Heureusement, on s’est tellement attaché aux personnages au fil des tomes qu’on prend plaisir à les suivre dans leurs petits délires même lorsqu’il s’agit d’un passage un peu plus futile ; l’auteur continue de faire ressortir le grain de folie propre à chacun d’eux en passant par une Diane qui a perdu la mémoire et qui essaie de manger notre petit brigadier des épluchures ou encore par les émouvantes retrouvailles de Ban et du chef. Des petits moments plaisants donc et ponctués par quelques scènes d’action toujours aussi divertissantes. En plus, c’est tout un panel de nouveaux personnages qui fait son apparition et dont on ne sait que très peu de choses pour le moment. On espère tout de même que ces derniers auront un rôle à jouer et qu’ils ne seront pas uniquement là pour servir de chair à canon durant le tournoi.  


    Enfin, la fin du tome connaitra une petite accélération avec le voile qui se lève sur l’identité des deux ten commandments et qui sera accompagné d’agissements assez cruels afin de faire grimper doucement la pression, de nous montrer qu’ils ne plaisantent pas et qu’ils vont nous offrir ce qui sera très certainement du grand spectacle. Une dernière petite chose, l’auteur nous confie dans sa postface être un peu près à la moitié de sa série, ce qui est assez rassurant puisque cela veut dire qu’il a une idée bien précise du déroulement de son histoire et que cette dernière ne traînera pas éternellement en longueur.  

    7

    snoopy - 08 avril 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Seven Deadly Sins T.20 ?
Ecrire une critique