SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='36201'
  • Critique Food wars ! T.18 par

    Beaucoup d'entre nous ont été étonnés de la tournure prise par le récit avec l'arrivée d'un mini drama, une idée bien accueillie par certains et beaucoup moins par d'autres. Pour ma part, je fais partie de la seconde catégorie non pas que je sois contre cette idée mais disons que je suis restée plus que sceptique quant à la façon trop grossière dont elle nous a été vendue par l’auteur. C'est bien dommage car en agissant de façon plus subtile et moins extravagante, ce nouvel arc se serait révélé sans doute très sympathique. Heureusement, ce dix-huitième tome parvient quelque peu à rectifier le tir grâce au retour en bonne et due forme des duels de chef et le rabattement de caquet de quelques excités du bulbe.


    On assiste en premier lieu à la suite et fin du duel opposant notre cher Soma au déchaîné Etsuya. Des phases de cuisine qui se révèlent toujours aussi agréables à suivre nous divertissant tout en nous ouvrant l'appétit comme elles savent si bien le faire depuis le début de la série. Bien que le dénouement soit prévisible, on appréciera bien entendu le côté joueur de Soma qui profite d'un Etsuya trop confiant ainsi que de la gourmandise des jurés, péché mignon de tout bon fin gourmet qui se respecte, pour parvenir à ses fins. D’autant plus que tout à été fait pour qu’on prenne un malin plaisir à voir Etsuya fermer sa babaille et faire profil bas. La petite déclaration de Soma à la fin du duel et l'attitude solidaire des pensionnaires de l'étoile polaire nous offrent également un joli spectacle comme toujours. Sans oublier la petite Erina qui commence doucement à tirer des enseignements de sa vie auprès d'eux et constate qu'un palais divin ne fait pas tout, un peu classique mais la demoiselle évolue de façon charmante tout en restant elle-même.


    Le nouveau directeur ne semble pas trop décontenancé par les récents événements et vient même saluer ses opposants. C'est à ce moment là qu’on comprend que toute cette réforme peut devenir intéressante puisque l’auteur nous en dit un peu plus concernant les réelles motivations de ce dernier. Un échange nous rendant curieux de voir ce que l'auteur nous concoctera suite à cette nouvelle révélation mais toujours est-il que cette confidence lui confère déjà un petit peu plus d'humanité au vue de son attachement pour un personnage dont on aimerait tant pouvoir découvrir plus en profondeur notamment son passé à l'Académie.


    La suite, on s'en doutait,  sera annonciatrice d’une nouvelle salve de duels. L'occasion pour nous de constater la progression de nos petits protégés qui vont désormais affronter la milice du père d'Erina mais surtout de revoir certaines têtes d’affiche qui nous avaient réellement manqués telle qu’Alice et Ryô ou encore les frères Aldini. Une très bonne chose qui relance tout notre intérêt pour ce nouvel arc qui se montre déjà bien plus agréable à suivre. La chaleur des plats familiaux vs la cuisine d’une élite autoproclamée,  qui l'emportera ?

    7

    snoopy - 19 septembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Food wars ! T.18 ?
Ecrire une critique