• Critique Zero One par

    From Chris936.



    Zero One est une petite série de 3 tomes faite par Oku Hiroya, l'auteur de Gantz. Cette série est parue il y a quelques années chez Generation Comics, aujourd'hui devenu Panini.



    L'histoire se déroule en 2028. Un nouveau jeu vidéo, le "MBZ", a fait son apparition et remporte un énorme succès. C'est une sorte de jeu de combat virtuel dans lequel les joueurs ont chacun leur personnage qu'ils peuvent personnaliser, le but étant bien sûr de vaincre son adversaire à l'aide de divers pouvoirs à la Dragon Ball. Ce qui fait surtout le succès de ce jeu, c'est que les joueurs ont véritablement l'impression d'être à la place de leur personnage et donc d'effectuer eux-mêmes toutes ces techniques spectaculaires.

    Neru, le personnage principal du manga, aime passer du temps dans une salle de jeux vidéo à regarder ses amis jouer au MBZ sur un écran géant. Issu d'une famille assez pauvre, il ne peut malheureusement pas se permettre de jouer. Un jour, il assistera au combat d'un excellent joueur qu'il sera surpris de retrouver dans sa classe un peu plus tard en tant que nouvel élève. Mais Yagami -c'est son nom- est antipathique au possible et maltraite toute la classe. Excellent en tout mais d'un caractère vraiment détestable, il s'attire rapidement la haine de tout le monde.

    Pour se venger de Yagami qui a humilié ses amis mais aussi sa famille, Neru décide de lui rendre la pareille en le battant sur son propre terrain : dans une partie de MBZ. Neru fera ses début dans ce jeu à l'aide d'une disquette qu'il trouvera par hasard et qui va lui permettre de jouer une partie gratuitement. Le vainqueur de chaque combat remporte une autre partie gratuite; Neru ne peut donc se permettre aucune défaite avant d'être assez fort pour défier Yagami!



    Un manga vraiment intéressant et surtout très prenant. J'ai lu les 3 tomes d'une traite.



    Graphiquement, c'est plutôt réussi même si c'est parfois perfectible. Chaque tome comporte quelques pages en couleurs et faites à l'ordinateur. Ces pages, surtout celles du premier tome, sont franchement moches. Le dessin par ordi n'est vraiment pas une réussite mais ce n'est pas fort grave car elles ne sont pas nombreuses (environ 4 ou 5 par tome). Le mangaka semble surtout être doué pour dessiner les personnages féminins, qui ont toutes des seins énormes.



    Le scénario est fort classique mais est mené efficacement par l'auteur. On en redemande à chaque fois. Les parties de MBZ, même si elles ne sont pas les meilleurs moments du manga, sont plutôt agréables à suivre même si les combats ressemblent à ceux d'un ersatz de Dragon Ball.

    Les personnages sont également très réussis. Yagami est vraiment une pourriture et on le déteste un peu plus à chaque fois qu'on le voit. Neru, bien qu'ayant une furieuse envie de démolir son "camarade" de classe, incarne quant à lui la bonté et la naïveté. C'est un peu "le gentil contre le méchant" mais en 3 tomes, il est normal que la psychologie des personnages soit un peu moins poussée.



    Le véritable point faible de Zero One, c'est sa "fin". En effet, le manga se termine juste avant l'événement qu'on attend depuis le début du manga, c'est-à-dire le match qui opposera Neru à Yagami.

    Personnellement, je l'ai assez mauvaise mais l'auteur n'a sans doute pas eu le choix et sa série a probablement été interrompue prématurément.

    C'est vraiment dommage, ce manga avait tout pour être très réussi mais la fin est quelque peu décevante et assez frustrante.

    Il n'en reste pas moins que j'ai passé un excellent moment en lisant cette série. Même si on voudrait connaître l'issue du combat et que le manga s'arrête sur une image sur laquelle Yagami et Neru se font face avant la partie, ça reste un bon manga que je conseille.

    Malheureusement pour moi, Zero One m'a encore plus donné envie de découvrir Gantz, que j'ajouterai donc sans doute très bientôt à ma collection.

    7.5

    Den d Ice - 01 janvier 1970

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Zero One ?
Ecrire une critique
Ce qu'en pense le staff MS
La série dans sa globalité
chris936chris936 le 01/01/19707/10