• Critique Malicious Code T.4 par

    Le quatrième et dernier tome de Malicious Code nous offre encore de nombreux combats, et quelques nouvelles révélations sur la nature du virus Pandora et celle des codes.

    C'est toujours aussi bien fait, les combats sont prenants, avec des graphismes léchés et une mise en scène chorégraphiée et spectaculaire.
    Les quelques révélations arrivent un peu en pagaille sur la fin, ouvrant la voie à un récit plus vaste, et c'est malheureusement là que le volume (et la série donc) s'arrête.
    On est surpris par cet arrêt en plein vol, car même si l'auteur avait confié lors de sa venue à Japan Expo, lors d'une interview à Manga-News, qu'il aurait "souhaité un ou deux volumes supplémentaires pour développer [sa] série", on imaginait cependant une fin un peu moins frustrante que ça.
    Tout reste en suspens à Tokyo, alors que les clans les plus importants s'affrontent enfin!
    Les quelques révélations distillées nous auront d'ailleurs plus mis l'eau à la bouche qu'autre chose, car elles amènent finalement d'autres questions...

    Le tome est-il agréable à lire malgré cette absence de véritable fin? Hé bien même dans le contenu en lui-même, on ne trouve pas vraiment notre compte, en dehors des scènes d'action pourtant très réussies.
    Comme on s'y attendait, quelques uns des personnages perdent la vie lors des derniers combats, et la narration n'évite pas l'écueil trop facile du flashback juste avant, histoire d'être bien sûr que le lecteur s'attache au personnage.
    L'émotion ne prend donc pas, pas plus qu'avec le début de romance (maladroit) entre deux de nos héros. Enfin, la révélation sur Mikoto manque aussi d'impact émotionnel, les personnages n'y réagissant pas plus que ça.

    Au final, si graphiquement Malicious Code reste une perle dans son genre, avec une maîtrise réelle dans la mise en scène des combats, les décors urbains et le chara-design charismatique, la série pèche par un scénario trop ambitieux pour être bouclé en 4 tomes et laissera de nombreux lecteurs sur leur faim, avec une fin bien trop ouverte pour être satisfaisante.

    4

    Suiginto - 30 mars 2014

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Malicious Code T.4 ?
Ecrire une critique