Critique BD #Les mémés #3

6
#Les mémés

par ginevra le jeu. 9 févr. 2023 Staff

Un 3e tome qui ronronne un peu sur la lancée des précédents

Le trio de choc, Huguette, Lucette et Paulette, est rejoint dans ce tome par quelques autres mémés aussi déjantées qu'elles. Il y a Monique qui dit avoir bavardé avec divers écrivains autour d'un verre (ou plutôt de beaucoup de verres) et leur avoir dit de belles phrases qu'ils lui ont piquées! Il y a les anonymes comme celle qui a fait installer un tuyau dans la tombe de son mari pour pourvoir partager un verre de vin avec lui, celle qui prend son chariot pour une moto de course, celle qui voit tout en gris parce que ses lunettes sont sales, celle qui a mixé des pilules de viagra pour en faire de l'engrais à géraniums…. Il y a même la grande Faucheuse à la poursuite d'une autre mémé.

Cela reste sympathique et marrant, mais pas d'une durée de vie fantastique car je trouve que Sylvain Frécon commence un peu à "ronronner" avec ses gags. Il me semble qu'il y a plus de gags en 1 page que dans les précédents albums.

Un 3e album qui ravira les adeptes de l'humour vachard et souvent salace, mais qui n'apporte pas grand-chose de plus aux précédents sinon quelques personnages en plus de durée de vie indéterminée (normal, ce sont des mémés elles-aussi)

En bref

Un 3e album que j'ai trouvé un peu en dessous des précédents avec des gags qui tournent parfois un peu en rond. Drôle mais de durée de vie plutôt courte (comme ce qui reste à vivre à plusieurs des protagonistes sans doute!)

6
#Les mémés
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2768)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire