8
Orcs et Gobelins

par ginevra le jeu. 30 sept. 2021 Staff

Deux femmes dangereuse : une humaine et une orc.

Une fois n'est pas coutume, les personnages principaux de cet album sont deux femmes : une humaine et une orc. Le père de l'humaine, Lynewe, ayant empoisonné des points d'eau utilisés par des clans orcs, une troupe est à sa recherche pour se venger. C'est Wog'Ornak qui dirige ce groupe. Heureusement pour Lynewe, Sonpère l'a "confiée" à Shaaka, une orc qui avait été son service. Si elles survivent toutes les deux, un généreux pactole les attend à la banque du Talion… Si!

Décidemment, Sylvain Cordurié est vraiment un grand connaisseur des orcs des Terres d'Arran. Quand il raconte l'histoire d'une guerrière orc, il montre bien que les hommes sont bien les pires créatures qui foulent ce monde de fantasy. Poisons et autres armes malsaines sont ce qu'ils utilisent le mieux contrairement aux orcs qui combattent avec puissance et force mais en face à face… comme Shaaka. J'ai beaucoup aimé ce personnage qui mérite vraiment le détour.

Jean-Charles Poupard a fait des gueules pas possibles aux orcs de cet album avec des crocs très impressionnants. Lynewe est aussi belle que venimeuse. Les décors sont splendides et donnent envie d'aller se balader dans ce monde extraordinaire. J'ai l'impression qu'il s'est inspiré de paysages islandais dans cet album.

Un très bon album de la série… mais, en tant que femme, je ne suis peut-être pas totalement objective dans mon admiration pour Shaaka!

En bref

Un super album d'une série que j'aime vraiment beaucoup. Il faut découvrir au plus vite l'impressionnante Shaaka.

8
Orcs et Gobelins
Positif

personnages intéressants

décors grandioses

orcs impressionnants

scénario original

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2114)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire