SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='33231'
  • Critique Baroque Knights T.1 par

    Miyako Tsukuba intègre l’établissement privé Saikaô. Cette école propose un cursus scolaire un peu particulier, en effet la plupart de ses élèves y sont depuis le primaire et n’en ressortiront qu’à la fin de leurs études. Personne n’est autorisé à sortir. Alors quand Miyako Tsukuba arrive au lycée de cet étrange lieu, elle attise la curiosité de ses camarades et elle-même voudrait bien savoir pourquoi elle a atterri la et pourquoi elle ne peut plus sortir ! Surtout qu’à l’extérieur ses parents rencontrent des difficultés. Suite à une drôle de rencontre elle apprend que certains élèves peuvent sortir de l’établissement, mais ils font partie de « l’élite » donc il va lui falloir l’intégrer pour bénéficier de ce droit de circulation.

    Bienvenue dans le monde de « Baroque Knights » monde un peu complexe au premier abord avec Miyako qui est une protagoniste particulière. Elle débarque dans cet établissement sans savoir où elle va et va faire des rencontres des plus abracadabrantes : Kazusa Tachibana jeune lycéen également qu’elle va traiter comme son toutou sans qu’il bronche, Chisako qui veut être son amie, ou encore Ibaraki un élève « d’en haut » au comportement violent…Les évènements se passent bien vite dans ce premier tome : on ne voit jamais de scènes de cours, Miyako se pose plus de questions sur l’établissement que tous les élèves réunis, elle tombe dans des situations plus ahurissantes les unes que les autres… Les personnages et l’ambiance du manga à peine posés, déjà Miyako est en mode je veux tout savoir.

    Ainsi, ce premier tome nous donne un aperçu trop rapide de ce drôle d’établissement accompagné par des dessins pas toujours très clair en lecture. Le découpage est un parfois complexe compliquant la lecture et les décors se résument généralement à des arbres ou à des bâtiments type manoir. Un premier tome qui manque de fond et de clarté.

    4

    Lelouch - 30 mars 2013

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Baroque Knights T.1 ?
Ecrire une critique