• Critique Le baiser du renard T.1 par

    Une paranormal romance à la sauce yôkai et qui plus est terminée en trois tomes ? Impossible de résister à la dernière trouvaille des éditions Soleil, qui donne envie rien qu'avec l'objet-livre : un petit format pratique pour les petites mains, souple mais pas trop, une bordure noire classieuse mettant en valeur l'illustration de couverture... Clairement, l'édition française explose l'originale. Et tant pis s'il n'y a ni pages couleur, ni bonus sous la jaquette.

    Sur le plan scénaristique, pourtant, c'est du classique : l'héroïne qui récupère les pouvoirs de son aïeule récemment décédée et, à partir de là, la réalité de l'existence des yôkai, on a déjà lu ça mille fois ailleurs. Mais ça ne veut pas dire que ça ne fonctionne pas. Certes, on n'échappe pas non plus à certains clichés, mais la variété est néanmoins au rendez-vous. Saki Aikawa sait user avec parcimonie de ses running gags et passer rapidement à autre chose, équilibrant son récit entre la relation je-t'aime-moi-non-plus d'Iori et Koharu, la découverte du monde surnaturel par la jeune fille et les problèmes personnels qui ne tardent pas à débouler. Du coup, même si c'est certes convenu d'un bout à l'autre, on ne s'ennuie à aucun moment.

    Tout au plus déplorera-t-on l'absence de fil rouge pour le moment, même si les motivations de certains personnages restent nébuleuses et que le volume se termine sur un pseudo-cliffhanger.

    Visuellement, au niveau des personnages, c'est, là encore, assez classique, mais néanmoins très propre. On ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup de décors, mais ceux-ci, de très bonne facture, savent se faire remarquer. Là où l'autrice brille en revanche, c'est sur les yôkai : l'on n'en voit certes pas beaucoup dans ce premier tome, mais ceux-ci sont superbes. Quant aux quelques scènes d'action, on est certes loin du côté percutant d'un shônen à grand spectacle, mais en l'état, c'est tout de même suffisamment dynamique et lisible. Globalement, la narration et le découpage des cases rendent l'action comme les échanges entre les personnages plutôt fluides.

    Pour le moment, en dehors du côté très prévisible et déjà-vu, c'est donc un sans faute pour ce premier tome, qui ne manque clairement pas de charme !

    7

    Pois0n - 11 février 2020

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Le baiser du renard T.1 ?
Ecrire une critique