• Critique Encore une nuit blanche ! T.2 par

    Si le premier tome offrait une lecture divertissante et drôle quoiqu'un peu déroutante par moment, l'histoire imaginée par Kotetsuko Yamamoto poursuit son petit bonhomme de chemin et reste franchement agréable dans ses évolutions bien qu'elle n'ait pas l'ambition d'être plus qu'un bon divertissement. Au programme de ce second opus, mésaventure, jalousie et rapprochement. Toujours aussi sympathique donc!

    On retrouve nos deux amis, Ende et Rikiya, qui on le sent commencent réellement à s'intéresser l'un à l'autre. On en est encore qu'aux prémices et il faudra attendre la dernière page pour voir leur relation prendre un nouvel essor mais les voir se dévorer des yeux, prendre doucement conscience de leurs sentiments ou encore chercher à faire plaisir à l'autre nous offre un spectacle attendrissant. Alors que l'alchimie opère de mieux en mieux entre ces deux là, les ennuis ne tardent pas à pointer le bout de leur nez puisque le fameux fiancé d'Ende débarque avec la ferme intention de récupérer ce dernier.

    Outre le rapprochement entre nos deux amis, la tentative de Verde pour ramener Ende avec lui occupera la majeure partie de ce tome. L'auteur profite de l'occasion pour nous en dire un peu plus sur le monde des démons mais aussi pour nous faire découvrir le personnage de Verde qui jouera le fameux rôle de rival de notre héros. Les réactions de ce dernier nous apparaissent un peu enfantines et simplistes au premier abord mais ce n'est pas pour autant qu'on ne prend pas de plaisir à le suivre dans ses petites manigances puisque le tout reste porté avec humour. Il nous fait davantage penser à un enfant à qui on aurait dérobé son jouet préféré, on sent que cette histoire de jalousie est surtout là pour déclencher le rapprochement entre Ende et Rikiya. Elle n'a donc pas l'ambition de créer une réelle surprise ou de nous en mettre plein les mirettes. Cela dit, les mauvaises actions de ce dernier vont permettre à Ende de se révéler assez classe en mode protecteur et Rikiya suffisamment convaincant dans son rôle de demoiselle en détresse pour qu'on accroche à ce passage. Cette mésaventure va également permettre à Gorô de pouvoir s'émanciper de son rôle de troisième roue du carrosse, une perspective franchement plaisante qui met un peu de piment dans la vie de ce personnage à qui il n'est jamais arrivé grand chose jusqu'ici. Les confidences qu'ils se feront apportent d'ailleurs un peu plus de consistance au récit.

    En somme, on passe un bon moment de lecture en compagnie des personnages dont apprécie l'évolution des relations et qui restent plaisant à suivre dans leurs mésaventures.

    8

    snoopy - 18 février 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Encore une nuit blanche ! T.2 ?
Ecrire une critique