SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='33350'
  • Critique Jojo's Bizarre Adventure T.2 par

    Après un volume 1 ne servant essentiellement qu'à introduire cette 3ème partie de la saga Jojo's Bizarre Adventure, ce tome 2 de Stardust Crusaders rentre davantage dans le vif du sujet.

    De nouveaux personnages importants font leur apparition, comme le célèbre Jean-Pierre Polnareff, qui apparaît d'ailleurs sur la couverture.
    Le maléfique Dio nous semble de plus en plus avoir le bras long et posséder de très nombreux serviteurs totalement soumis à sa volonté. L'affronter et l'abattre ne sera certainement pas une partie de plaisir, mais on en est encore bien loin.

    Pour l'heure, ce tome 2 nous propose 3 combats contre ses sbires. C'est d'ailleurs l'occasion de constater que les affrontements deviennent un peu plus longs et plus intéressants que dans le 1er volume. On s'aperçoit déjà également de la très grande diversité des stands et de leurs manieurs.
    Cela étant, les pouvoirs de ces stands ne sont pas encore très subtils et jouent souvent essentiellement sur la force brute. Cela n'empêche pas du tout les combats d'être bien construits, mais on est encore bien loin, à ce stade, du niveau qu'ils atteindront par la suite.

    On notera dès à présent le caractère parfois assez sombre du manga. En effet, certaines scènes sont parfois un peu gore, et on assiste même à un passage assez dérangeant puisqu'on y voit un singe lubrique faire mine de violer une petite fille (chose qu'il ne fera évidemment pas, rassurez-vous !). Le ton est donc donné : même s'il s'agit d'un shônen manga, c'est du shônen manga assez adulte.

    La qualité d'édition, quant à elle, n'a manifestement pas eu le temps d'évoluer depuis le tome 1. On retrouve donc parfois dans les dialogues la même vulgarité complètement déplacée, de même que des fautes d'orthographe, coquilles, erreurs d'édition, et autres passages traduits de manière bancale ou même parfois totalement erronée (page 133, par exemple : non, ce n'est pas du tout Enya qui a conféré son corps immortel à Dio !).
    Tout ceci est d'autant plus dommage que la qualité du papier et des images est bien supérieure à ce que proposait l'édition J'ai Lu.
    Malgré tout, on ne désespère pas de voir une amélioration dans les prochains volumes...

    Stardust Crusaders est donc lancé. L'auteur avance pas à pas, mais n'exploite pas encore à fond le potentiel du concept de stand qu'il vient à peine de créer. On passe néanmoins un excellent moment de lecture (certes un peu gâché par certaines grosses bourdes de l'éditeur) en compagnie d'un panel de personnages tous plus charismatiques les uns que les autres.

    8

    chris936 - 05 mai 2013

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Jojo's Bizarre Adventure T.2 ?
Ecrire une critique