• Critique Contamination T.2 par

    Après un premier tome déjà très bon, Contamination revient et dépasse mes attentes. En 170 pages, Acato Ao a réussi à me happer dans son récit catastrophe, développant une ambiance des plus lourdes et une intrigue qui évolue vitesse grand V !

    Afin de prévenir une épidémie de peste à l’échelle nationale, la décision de mettre la ville de Yokobashiri en quarantaine est prise. Mais cela ne se fait pas sans lourdes conséquences. La situation à l'intérieur de la ville est de plus en plus critique, et le manque de ravitaillement en matériel de soin se fait ressentir...

    L'histoire reprend fort dans ce deuxième tome, d'abord par le blocus de la ville, puis en nous exposant l'intensité et l'horreur du travail à l'hôpital, alors que les malades affluent et que les cadavres s'entassent. J'en avais déjà parlé lors de ma critique du précédent volume, mais la façon dont l'auteur traite ses personnages (notamment son héroïne) est vraiment unique. On s'attache à eux, et on se met très facilement à leur place. Leurs personnalités sont complexes et réalistes, surtout dans les pires moments. Bref, un très bon point !

    Autre chose qui m'a marqué, c'est la facilité avec laquelle l'auteur aborde de nombreux et différents sujets en un seul tome, sans que cela n'alourdisse la narration. En plus de parler médecine et gestion de crise, Acato Ao met l'accent sur la psychologie des personnages, et n'hésitez à introduire des nouvelles têtes pour nous exposer crument les répercutions d'une telle épidémie sur les populations. Le tout est cohérent et très intéressant, en plus bien sûr de nous captiver avec une ambiance des plus lourdes.

    Au final, je m'attendais à un bon deuxième tome, j'en ai eu un excellent ! L'auteur s'échauffait seulement jusqu'ici... Mais alors, à quoi dois-je m'attendre pour troisième et dernier volume ?!

    8

    P'tit Citron - 06 décembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Contamination T.2 ?
Ecrire une critique