• Critique First Job, New Life T.2 par

    Kana ayant eu la bonne idée de sortir les deux premiers tomes ensemble, j'ai donc poursuivi mon expérience auprès de Tama qui vit ses premières expériences, elle, dans le monde du travail et j'ai trouvé ce tome encore meilleur que le premier.

    Le premier posait les bases de la série, la vie en entreprise, les relations amoureuses au travail, les premières taches qu'on nous confie, la formation, etc. Dans ce deuxième tome, l'autrice reprend tout ça et va plus loin encore, développant notamment à merveille les relations entre les personnages et faisant grandir son héroïne avec en prime des petites phrases bien senties sur la place des femmes ! Je me suis régalée.

    J'ai beaucoup aimé suivre en parallèle l'expérience de Tama dans son entreprise de graphisme où elle se rend chaque soir pour continuer à imaginer des affiches et aux éléments publicitaires. C'était intéressant de les voir sous le coup d'un rush. Mais je crois que j'ai encore plus aimé la voir évoluer dans l'environnement du Pachinko. Les interactions qu'elle y a vécu étaient encore plus riches, notamment avec Miyashita, son double au masculin mais avec quelques années de plus. La dynamique entre les deux est excellente, ils sont comme chien et chat et en même temps tissent une belle relation d'amitié et de confiance réciproque. J'ai adoré !

    Avec Miyashita, l'héroïne apprend ce que c'est que d'avoir des amis au travail avec qui discuter, échanger, se confier. Ils peuvent ainsi parler de leur vie amoureuse respective, qui n'a rien à voir l'une avec l'autre. Ils peuvent également se chambrer, s'amuser ensemble. Bref, ça m'a donné la pêche de les voir et du coup ça a rendu ma lecture bien plus sympathique que celle du tome 1, j'ai commencé à y trouver ce qui m'avait manqué auparavant.

    Pour autant, tout n'est pas que légèreté, comme la fois précédente, l'autrice en profite pour parler des difficultés liées à un premier emploi, des bourdes que l'on peut commettre, de la façon dont on doit gérer le harcèlement au travail, mais aussi de l'amour envers un de ses collègues. Il est également question de manière plus personnelle de la pression qu'on peut mettre sur les jeunes filles ou garçons même (ce qu'on voit rarement mis en avant dans les mangas) pour se caser, se mettre en couple et dégoter un CDI. De manière plus positive, il a aussi été question dans le cadre du travail de Tama d'apprendre à tenir compte du client qu'on a en face pour s'adapter à toutes les demandes et j'ai trouvé très positif dans le cadre de l'histoire. Ça allait bien dans l'idée de l'autrice qu'il faut accepter les autres tels qu'ils sont.

    Enfin, j'ai beaucoup aimé le discours sur les femmes qui est tenu ici. On veut nous présenter des femmes fortes, qui savent ce qu'elles veulent, qui savent dire non et vivre de manière indépendante. Dans un pays aussi patriarcal que le Japon, ça n'a rien de simple et certains peuvent vite venir à les critiquer. L'autrice les recadre en deux temps trois mouvement lors d'un superbe échange entre Momo et Domoto, j'ai adoré ! Les relations entre hommes et femmes sont vraiment bien traitées dans ce titre avec force et humour mais surtout variété et profondeur. Bravo !

    8

    Tampopo24 - 16 juillet 2020

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu First Job, New Life T.2 ?
Ecrire une critique