SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='32517'
  • Critique L'Appart 305 T.1 par

    Voici le premier tome des aventures des deux colocataires de Wanan. En effet, leur première apparition s'était faite sous forme de comic strip « Bienvenue à l'appart. 305 » sur le blog de l'auteur mais le succès de ces derniers leur ont ouvert les portes de l'édition, en Corée et aujourd'hui en France.

    Sur les recommandations de Sangjun, un très bon ami, Junghyun réussit à trouver une colocation avec un autre étudiant. Heureux et soulagé de pouvoir commencé une nouvelle vie loin de la maison familiale, Junghyun est à mille lieues d'imaginer ce qu'il attend : la colocation avec un gay.

    Pour pouvoir apprécier ce manwha sur des bases correctes, il faut prendre en considération le caractère tabou de l'homosexualité en Corée. Dans notre culture moderne, un hétéro cohabitant avec un homo ne créerait pas autant d'émules dans la majorité des cas, mais la Corée n'a pas encore franchi ce cap. Même si dans le monde du spectacle, on commence à parler homosexualité, pour les coréens gay lambda, c'est beaucoup plus délicat. « L'appart. 305 » a le mérite de traiter un sujet qui reste encore peu aborder dans la culture populaire coréenne et si cela peut aider à dédiaboliser le sujet, c'est une excellente initiative.

    Une fois que le lecteur a pris conscience du contexte, il est censé mieux comprendre les réactions de Junghyun. Cependant, elles sont parfois démesurées et même si elles sont utilisées pour retranscrire l'incompréhension, elles en deviennent inappropriées. Par exemple, lorsque Sangjun décide de faire croire à Hom qu'il est lui aussi gay, ses actions sont exagérées et cassent quelque peu la dynamique humoristique. Faire rire avec un sujet délicat n'est pas chose facile et parfois, l'auteur veut trop en faire, les meilleures scènes du manhwa sont les plus simples comme lors de l'épisode du parapluie, l'auteur, en quelques cases a su faire passer plusieurs émotions sans tomber dans l'emphase.

    Le graphisme reste border line au SD (super-deformed), ce qui a le mérite de dédramatiser et peut aider à traiter le sujet avec légèreté. La couleur apporte un plus à une édition impeccable, notamment dans la qualité du papier.

    à l'heure où l'on parle mariage gay en Europe, « L'appart 305 » nous rappelle qu'ailleurs sur la planète, les homosexuels sont encore dénigrés, voire bien pire... Très positif en Corée pour la prise de conscience populaire, ce manwha a le mérite de vouloir tomber les barrières de l'homophobie en prônant l'acceptation de l'autre. Même si dans la forme, on peut avoir quelques remarques, on ne peut nier l'excellent fond de cette histoire.

    7

    Misya - 25 juillet 2012

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu L'Appart 305 T.1 ?
Ecrire une critique