SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='32366'
  • Critique Kyle's Final Fantasy T.1 par

    Nouveau manhwa des éditions Kwari, Kyle's Final Fantasy s'annonce humoristique si l'on en croit le résumé. En effet, le titre de Young-Mi Ahn l'est, mais est-ce suffisant pour accrocher le lecteur ?...

    Kyle, swordman auto-proclamé, décide de former une équipe de guerriers en recrutant Ronane, une religieuse qui a raté sa vocation, et Varon, un elfe peu doué avec un arc. Cette équipe de bras cassés part à l'aventure...

    L'idée de base de l'auteur est simple et séduisante : développer un manga d'aventure type RPG, avec une bonne dose d'humour. Malheureusement, on a finalement affaire à un premier tome décousu, sans ligne directrice, où les gags, plus ou moins réussis, pleuvent sans cesse. Résultat, ça part dans tous les sens , le lecteur nage alors en pleine confusion. Ajoutez à cela, beaucoup de maladresse (ou un manque d'expérience ?) dans la mise en scène, mais aussi dans les décors, qui pour la plupart n'existent pas. Malgré ce point noir, esthétique, tout n'est pas à jeter tout de même : on remarquera l'appréciable coup de crayon de l'auteure, très classique il est vrai, mais précis et sympathique, surtout lors des phases en SD.

    Au fil de la lecture, le lecteur se dira que les 3 protagonistes principaux peuvent rehausser le niveau... Eh bien non. Ronane la guérisseuse, a tout d'une brute et c'est elle qui se démarque positivement du lot. Cette jeune femme à la double personnalité est souvent utilisée par l'auteur pour des gags réussis. Varon, l'homme mystérieux, l'est tellement qu'il en devient transparent, sans charme, sans personnalité. Quant à notre héros Kyle, il aurait été parfait dans un rôle secondaire, mais le placer en personnage principal est une hérésie : mou, insipide, dénué de tout charisme, on ne peut s'attacher à lui pour l'instant.

    Pour ceux qui s'interrogent sur l'histoire, ils peuvent continuer à s'interroger. En plus de 150 pages, aucune histoire solide à l'horizon, juste un enchaînement de chapitres indépendants, qui n'ont ni queue ni tête.

    Ce premier opus de Kyle's Final Fantasy est loin de convaincre. Le marché de la BD asiatique est très large, il vous sera facile de trouver un autre titre comblant vos attentes.

    2

    Den d Ice - 08 juin 2012

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Kyle's Final Fantasy T.1 ?
Ecrire une critique