• Critique Terra Formars T.16 par

    Le vaisseau de secours vient tout juste d’arriver ! Les membres du vaisseau Annex vont pouvoir se sortir du guet-apens, du moins quelques-uns d’entre eux car les derniers capitaines et le commandant sont toujours aux prises avec les cafards. Accrochez-vous bien, nous sommes partis pour le seizième tome de Terra formars qui s’annonce sous tension !

    Les deux membres de l’équipage du Frontier Spirit emploient les grands moyens pour évacuer les survivants. Ils n’hésitent pas à utiliser de nouveaux dispositifs qui sont pour le moins inattendus. Ces deux nouveaux personnages font preuve d’une efficacité remarquable face aux cafards, occasionnant ainsi des scènes d’affrontements impressionnantes. Tout va très vite en ce début de tome et c’est à un rythme effréné que nous suivons cette opération de sauvetage. Mais au-delà de l’action omniprésente, on nous révèle également certaines décisions prises dans le plus grand secret par la Nation Allemande. Et on ne semble pas avoir tout vu !

    Après ces révélations, le rythme du tome se calme un peu et le mangaka en profite pour nous plonger dans le passé d’un des protagonistes de l’histoire. On en apprend bien évidemment plus à son sujet mais cela va même plus loin car ces informations sont loin d’être banales. Laissant le lecteur estomaqué, le récit réserve son lot d’émotion avec un dénouement très bien amené. L’auteur établit ainsi une morale assez audacieuse qui en dit long sur les vices de notre personnage.

    Mais remettons-nous de nos émotions car une fois ce passage achevé, le retour à la réalité est rude et la situation se présente toujours aussi mal. Vous êtes avides d’action et de scènes à couper le souffle ? Et bien croyez-moi, avec ce volume, vous allez être servis ! En effet, un affrontement va réunir les plus grosses pointures donnant lieu à une mise en scène incroyable. Vraiment, c’est un pur régal. Mais ce qui fait réellement la force de cette série, c’est que le scénario est toujours incertain. Il ne faut jamais être sûr de rien dans Terra formars, on a l’impression que tout peut arriver et Yu SASUGA fait prendre un nouveau tournant à l’intrigue à tous les volumes. Une fois de plus, on salue les prouesses de l’auteur qui parvient à mêler le passé tragique de ses personnages avec la trame principale de l’histoire. Dit comme tel, cela paraît anodin, mais dans Terra formars, c’est diablement efficace.

    En fin de tome, c’est un peu le clou du spectacle, et l’auteur nous offre un combat au sommet qui va tenir toutes ses promesses. Je ne peux pas vous en dire plus au risque de vous révéler l’identité des deux combattants mais sachez que cet affrontement est d’une rare intensité. Avec un dessin toujours aussi sensationnel, on assiste à des scènes époustouflantes et le lecteur se délecte de chaque planche, chaque action. Deux idéologies s’affrontent dans une opposition où aucun des deux personnages ne souhaitent abandonner. On assiste à un combat mémorable, certainement l’un des meilleurs de la saga.

    8

    Végéta69 - 25 janvier 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Terra Formars T.16 ?
Ecrire une critique