SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='33248'
  • Critique L'heure des secrets T.1 par

    L'heure des secrets raconte l'histoire d'une demoiselle travaillant déguisée dans un maid café et qui, comme par hasard, va tomber sur le garçon le plus populaire de son école...

    ... Si ce résumé dont l'originalité fleure le zéro pointé vous donne envie de fuir, faites-le, vous échapperez à une histoire archi-convenue où aucun rebondissement ne surprend ni ne passionne. Entre le coup du bracelet égaré, de l'héroïne qui s'écroule parce qu'elle travaille trop, des taches de rousseur ou de la photo volée, tout, absolument tout, est digne des navets de l'après-midi de tf1. On aurait pu espérer quelque chose de plus consistant autour de cette histoire de romance, au pire, un aspect scolaire un peu plus poussé... Non, même pas. C'est superficiel, comme si rien d'autre que leur début de romance ne comptait. Décevant.

    Ca pourrait à la rigueur passer, c'est un genre. Mais dommage que d'autres détails soient cousus de fil blanc, comme lorsqu'Hinata (le garçon en question) décide par jalousie "qu'une intello, ça doit rester ringarde et célibataire". Il y a plus crédible comme façon d'amorcer son intérêt... Et que penser du coup du magazine, qui tombe comme un cheveu sur la soupe? Comme si l'auteure n'avait pas su quoi inventer pour faire en sorte que la vérité soie rendue publique et avait opté pour la solution de facilité. Le chasse-croisé qui s'ensuit est encore plus lourdingue, à coup de "je t'aime moi non plus" rallongeant inutilement une histoire qui n'en avait pas besoin et qui se serait avérée un poil plus digeste en insérant un happy-end au bon moment... Tout ça pour un chapitre de plus.
    Mahiru est somme toute plutôt sympathique avec ses grosses lunettes. Crédible, plutôt volontaire, pas trop naïve, elle se révèle beaucoup plus intéressante que son compagnon. Car le beau gosse de l'histoire possède le charisme d'une palourde et ses réactions manquent complètement de naturel. Sans aucun doute le plus gros point noir de l'Heure des secrets, qui plombe une histoire qui ne tenait déjà pas complètement debout.


    Graphiquement, ça n'a rien d'extraordinaire, avec un trait qui ressemble à n'importe quel shôjo de base sans la moindre once de personnalité. Ce n'est pas laid, mais pas réellement joli non plus.


    Le drame, c'est que la mini histoire bonus, une oeuvre de jeunesse de Saki Aikawa, est limite bien plus mignonne, avec une histoire de fiançailles arrangées et de relation prof-élève. Son trait ressemblait à l'époque vaguement à celui des Peach-pit, très fin; et le scénario, bien qu'expédié et dont on devine aisément la fin, s'avère bien plus attendrissant que celui de L'heure des secrets... Un moment de lecture plutôt agréable cette fois.

    Au final, un one-shot à réserver aux amatrices inconditionnelles de romances mielleuses et sans prise de tête qui pourraient éventuellement passer un moment sympa sans plus à le lire, mais qui ne les marquera même pas.

    4

    Pois0n - 06 avril 2013

    Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu L'heure des secrets T.1 ?
Ecrire une critique