SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='130846'
  • Critique Docteur Yôkai T.15 par

    Après avoir attendu plus de dix mois, on tient enfin le tout dernier volume des aventures du docteur Yokai et de tous ses amis. Il aura fallu un peu près sept années pour voir la série paraitre dans son intégralité, une bien faible déconvenue quand on sait que les ventes n’étaient pas au beau fixe depuis un moment déjà. Les éditions Pika ont fait du très bon boulot en tenant bon alors que d’autres éditeurs auraient déjà jeté l’éponge bien avant, les lecteurs de la série les remercient sincèrement pour leurs efforts. Durant les précédents tomes, l’auteur a pas mal appuyé sur le champignon pour ce qui est des révélations sur ses principaux protagonistes. Après la malédiction de Kuro, c’est autour de celle de Kotoko dont on vient tout juste d’apprendre la véritable nature. Même si on sait d’avance que ce dernier volume nous apparaîtra trop rapide dans ses évolutions, on est tout de même enthousiaste à l’idée de découvrir le point final d’une série qui personnellement m’a plu dans son ensemble malgré ses quelques défauts.

    « Une fin en-dessous de nos attentes »

    Lire le dernier volume d’une série est toujours un petit événement en soi, j’aurai aimé affirmer que la série se termine sur une très bonne note ou au moins une note à la hauteur de ce qu’on espérait mais malheureusement l’impression de rush est encore plus marquée que dans les tomes précédents. Pour ma part, l’auteur a attendu beaucoup trop longtemps pour développer l’intrigue de Kotoko. Tout va donc beaucoup trop vite, les idées ne sont pas mauvaises comme celle de la malédiction lancée par la mère de l’héroïne qui explique une double personnalité assez sombre ou encore celle du combat psychologique entre la kotoko qu’on connait versus son moi maléfique malheureusement c’est réglé tellement vite qu’elles n’ont pas du tout l’effet escompté. Ajouté à ceci le fameux power of love qui nous apparaît beaucoup trop facile et cliché. L’auteur reconnait lui-même que certains pans de son récit sont bien en-dessous de ce qu’il espérait pouvoir faire à la base. C’est quelque chose qui se remarque assez fort ici puisqu’il essaie de très vite revenir sur certains points et d’apporter quelques réponses de ci de là. C’est assez frustrant…

    « Bilan ? »

    On se doutait un peu de ce qu’on allait retrouver dans cette dernière partie, on est déçu mais pour part j’ai retiré suffisamment de plaisir avec cette série pour ne pas regretter mon achat et pour avoir envie de découvrir ses autres œuvres si à l’avenir il serait de nouveau publié chez nous.

    Si je devais très vite résumer mon avis sur la série, je le découperai en deux parties. Les tomes du premier au huitième se sont révélés très plaisants et correspondaient parfaitement à mes attentes. On pouvait y découvrir les différentes espèces de Yokai à travers de petites péripéties souvent très réussies avec ce qu’il fallait de tension, d’action et de messages intéressants. Leur cohabitation avec les êtres humains se révélait d’ailleurs souvent très compliquée. Personnellement, j’aurai préféré que l’auteur poursuive sur cette lancée plutôt que d’imaginer une intrigue autour de Kotoko/Kuro qui n’a pas réellement apporté une plus-value à cause de sa rapidité.

    Concernant le reste des tomes, certains pans et personnages n’ont pas réellement eu le droit au développement qu’ils méritaient à commencer par l’affrontement contre le vampire qui s’est un peu terminé de façon plate , la clinique rivale, le dernier antagoniste et l’intrigue autour de Kotoko. Certains personnages qu’on appréciait grandement finissent même par disparaître totalement, l’auteur a vraiment mal géré à ce niveau là… Dommage !

    5

    snoopy - 08 juillet 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Docteur Yôkai T.15 ?
Ecrire une critique