• Critique Border T.5 par

    La première partie de ce volume continue avec le passé commun de Yamato et Sôgo, nous contant une histoire tragique, émouvante et remplie d'action comme Kazuma Kodaka sait parfois très bien les faire ! Cette histoire se lit avec beaucoup de plaisir et le BL est très présent via les sentiments à sens unique de Yamato pour Sôgo. Outre le fait que les personnages s'en trouvent approfondis, on cerne également mieux le lien particulier qui les unit.

    La suite du volume prend une orientation ciblant davantage la vie quotidienne. La narration se montre parfois confuse avec des discussions "par bribes" sur le passé ou le ressenti des protagonistes, en sautant d'un sujet à l'autre ; cependant, c'est là aussi un régal d'en apprendre plus sur eux et leurs sentiments ! On a droit à quelques bisous entre Jin et Hyôgo. La romance reste toutefois discrète et n'est clairement pas le sujet principal, même si elle reste présente en arrière-fond.

    Ce manga dont les premiers volumes montraient peu voire pas de boys love, s'oriente gentiment vers un "tous les personnages sont gays" mais comme souvent dans la manière de faire de Kazuma Kodaka, c'est tellement visiblement fait exprès que ce n'est pas dérangeant.

    Ce tome se montre particulièrement agréable à lire. On sent de plus en plus vivement l'étroitesse et la nature des liens qui unissent les personnages, sans pour autant que la série ne perde de son piquant. Décidément une série qui sort de l'ordinaire parmi les yaoi parus en France.

    8

    Sherryn - 09 août 2014

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Border T.5 ?
Ecrire une critique