SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p,ms8.critiques AS a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.notes AS n ON a.element_id=n.id_fiche WHERE p.id=a.element_id AND a.id='34403'
  • Critique Dusk Maiden of Amnesia T.2 par

    Incapable de voir le fantôme de l'école, Okonogi croit que Teiichi est hanté, victime d'une des sept légendes du collège, celle de la malédiction de "l'appel de la fenêtre". Le jeune homme ne veut pas lui parler de Yûko, il va donc falloir ruser pour convaincre Okonogi qu'il ne va pas mourir...!

    Ce second tome de Dusk Maiden of Amnesia continue de nous dérouler le quotidien du club d'enquête, avec de nombreux quiproquos humoristiques découlant de la présence d'un vrai fantôme au sein du petit groupe. En parallèle, on se perd un peu avec tous les mystères de l'école encore irrésolus et les histoires de fantômes, alors que les auteurs entretiennent toujours beaucoup de suspense autour de l'identité de Yûko.

    L'apparition d'une nouvelle élève qui s'intéresse au club va heureusement pas mal faire bouger les choses, et même si la jeune fille a des réactions et un comportement plutôt ambivalent (voire incohérent), son intervention va déclencher beaucoup de révélations, en donnant soudainement une dimension plus sombre et horrifique au récit.

    Le coup de crayon de Maybe rend très bien l'horreur et la peur qui colorent légèrement l'intrigue, l'ambiance sérieuse étant cependant un peu cassée par la présence d'un léger fan-service sur les courbes de Yûko, à l'image des deux illustrations en couleur présentes au début du volume. Cela ne nuit néanmoins pas vraiment au récit, la séduction exercée par le fantôme sur notre héros participant au scénario.
    De manière générale en tout cas, on continue d'apprécier les graphismes clairs et expressifs, le découpage et le cadrage jouant sur les contrastes et les ombres pour créer une atmosphère particulière.
    Même si la narration manque parfois de fluidité et d'un cheminement plus clair, les idées développées restent captivantes et nous proposent une série originale aux débuts prometteurs.

    On attend donc la suite de cette courte série (terminée au Japon en dix tomes) pour en découvrir plus sur les mystères de l'école et la vérité sur Yûko!

    7

    Suiginto - 03 août 2014

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Dusk Maiden of Amnesia T.2 ?
Ecrire une critique