• Critique Jojo's Bizarre Adventure - Jojolion T.17 par

    Cela me ravit de revoir une dernière fois la montagne avant l'arrivée de l'automne, car j'ai eu la chance de pouvoir y accéder cet été, mais sans stand pour m'ennuyer dans ma randonnée par contre ! Ce qui n'est pas le cas de Josuke Higashikata et de son amie depuis le début, la jolie Yasuho.

    Bien entendu, ils sont toujours accompagnés du mystérieux botaniste qu'ils cherchaient dans le précédent tome. On découvre d'ailleurs les pouvoirs de celui-ci qui a l'air effectivement d'avoir de l'expérience avec un couteau, mais qu'il n'utilisera pas pour la cueillette cette fois-ci. On apprécie de voir notre héros comme toujours beaucoup réfléchir pour se sortir de ce nouvel ennemi parasitaire et souterrain.

    Encore une fois, je suis toujours stupéfait de tout ce que notre marin peut faire avec ses « bulles ». De plus, on remarque qu'il se rapproche de plus en plus de Yasuho, tout en combattant, comme quoi un homme arrive à faire deux choses à la fois ! Du moins en manga !

    Ce qui est incroyable aussi, c'est toutes les vues exposées par maître Araki : que ça soit de dos, en plongée, en contre-plongée et même sous terre, il excelle dans son style si unique. Un vrai bonheur pour les yeux, et ne nous leurrons pas, un des points forts de la série Jojo's bizarre adventure depuis ses débuts.

    L'épilogue annonce l'arrivée d'un nouveau personnage qui fera sourire plus d'un fan du film « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? ». Effectivement, un baby Herman va faire son apparition, clope au bec, amateur de belles femmes, et tout aussi dingo ! En plus, l'annonce du tome suivant amène du lourd, puisque se sera un peu le tome zéro de Jojolion, soit, la rencontre d'Holly et de son fils, Kira, avant celle de Josuke, par la fidèle Yasuho ! L'attente du tome 18 va être insoutenable !

    8

    Auray - 05 septembre 2020

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Jojo's Bizarre Adventure - Jojolion T.17 ?
Ecrire une critique