SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='35903'
  • Critique Wolfsmund T.8 par

    Wolfsmund 8 (éditions Ki-oon)



    Après presque une année d'attente voici l'épais dernier volume de Wolfsmund.



    Le septième tome se terminait sur la reprise du chateau de Kathrina par les troupes de Léopold. Celui-ci n'a qu'une seule idée en tête : exterminer les rebelles jusqu'au dernier ! Les rebelles ont quant à eux une stratégie du dernier espoir afin de mettre à mal les troupes de Léopold. La stratégie des rebelles consiste à appâter Léopold et sa cavalerie aux abords du lac en sacrifiant une troupe afin de piéger l'adversaire dans un goulot et de pouvoir le prendre à revers.



    Pour faire face à Léopold, comme à son habitude, l'auteur nous livre un pseudo-héros charismatique mais celui-ci se fera très vite balayer. Sous l'exaltation de la victoire proche, Léopold plein de confiance se jettera en plein dans le piège tendu par les rebelles. Cela donnera lieu à une violente confrontation. 


    Cette bataille historique s'appelle la bataille de Morgarten et verra la première défaite des Hasbourg. Historiquement, le duc Léopold était resté en retrait de sa cavalerie et n'a donc pas pris cour à cette débâcle. Après cette victoire, l'auteur nous livre (trop) rapidement la fin de l'histoire avec le pacte de Brunnen (alliance de cantons) et le fait que ces cantons deviendront un pays actuel : la Suisse.


    Mitsuhisa Kuji, nous offre une finale dans la même lignée que toute sa série : sombre et violente ! Il ne nous épargne rien et on ressent bien toute la haine des rebelles face à l'armée de Léopold. Les guerres au Moyen-Age étaient vraiment des combats sanglants où la pitié n'existait pas ! Pour se venger, les rebelles offrent le cadavre empalé de Wolfram à Léopold. Une dernière humiliation pour ce personnage odieux qui les a tant fait souffrir...

    Je regrette néanmoins le manque d'informations supplémentaires en fin de volume. Il y a énormément de combats historiques et quelques informations  afin d'aider les néophytes à distinguer la part entre la réalité et la fiction n'auraient pas été superflues.


    En tout cas, Mitsuhisa Kuji a su prouver avec sa première série qu'il est un auteur à surveiller.
    Son trait unique et sa gestion des ambiances en font un auteur à part ! Vivement qu'ils sortent d'autres (chefs d') oeuvres.

    9

    yeong - 21 mars 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Wolfsmund T.8 ?
Ecrire une critique