• Critique Take Over Zone T.1 par

    Voilà un titre plutôt original dans le monde du yaoï avec une histoire qui traite du sport et plus particulièrement du monde cruel et difficile de l'athlétisme.

    Mizuki par un concours de circonstance va se retrouver à intégrer le club d'athlétisme, alors que le jeune homme c'était juré de ne plus jamais pratiquer ce sport. Mais la présence de Konno un ancien élève de l'ancien collège du jeune homme va changer la donne et lui redonner l'envie de courir...

    Un manga sportif dans le monde du yaoï, voilà bien un titre atypique. Et en effet, il traite principalement d'athlétisme et si il n'y avait quelques scènes de romances on pourrait presque croire à un shonen-aï plutôt qu'un yaoï. Mais, on y retrouve tout de même des archétypes qui ne trompent pas : il n'y a que des personnages masculins, on a l'impression que tous sont homosexuels et ne rencontrent aucunes difficultés sociales à l'être.
    Le graphisme lui aussi est typique du genre, on a droit à de beaux éphèbes androgynes et à des décors quasi inexistants. Cela étant dit, il est de toute beauté et s'avère être un point fort pour la série.

    Le titre en lui-même si lit bien et se révèle même un peu plus profond psychologiquement parlant que se que l'on pourrait croire. De plus, la série pourra séduire les petits budgets le manga ne comptant que deux volumes au total.

    Pour ce premier tome, on appréciera l'originalité du contexte pour le genre et le fait que la série ne compte que deux tomes. Malheureusement, on regrettera le côté trop conventionnel et stéréotypé du titre, qui aurait gagné en qualité et aurait ainsi réussi à tirer son épingle du jeu si il avait été plus original encore. A suivre.

    6

    opaline - 02 janvier 2013

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Take Over Zone T.1 ?
Ecrire une critique