SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='93510'
  • Critique Loan Knight T.1 par

    Loan Knight, présenté par Black Box comme leur plus important projet de l'année, est un manga d'aventure signé Yoshitomi Akihito (Eat-man, ...). Commencé en 1991, ce titre prend aujourd'hui forme en cinq volumes (doubles) de 400 pages, à paraître de novembre 2018 à février 2019. Le premier tome dont je vous parle aujourd'hui introduit les personnages et l'univers, tandis que l'auteur, très jeune à l'époque, affinait et précisait son style...


    Comme le titre du manga l'indique, on suit Might, un chevalier à louer, qui use de ses talents d'épéiste pour rembourser ses (nombreuses) dettes. Pour l'accompagner ou lui mettre des bâtons dans les roues, de nombreux personnages seront présents. Parmi eux, on retrouvera Bon, un penguin doué de parole ; Shia, une fille-dragon ; ou encore Rick, un chevalier tordu et profiteur...


    L'auteur illustre les aventures tantôt fantastiques, tantôt sombres, tantôt déjantés du héros. Les chapitres sont indépendants les uns des autres. Ils se suivent chronologiquement, mais ne forment pas une intrigue principale. C'est assez déstabilisant au début ; on a l'impression d'être jeté dans un monde inconnu, au milieu d'étranges personnages. Mais après un court temps d'adaptation, on rentre dans le récit et on profite de cette narration très inhabituelle de nos jours, qui rappelle des vieux cartoons ou dessins animés...


    Malgré le lot de petits défauts qui viennent avec l'étiquette shônen, j'ai été content de retrouver une ambiance légère et une histoire à la fois simple et sans limites. Les différentes aventures de Might ne sont pas complètement imprévisibles ou extrêmement complexes, mais elles sont variées et sympathiques. On les suit avec enthousiasme.


    Si le style graphique en rebutera certains due à son époque, je l'ai personnellement bien apprécié. Tandis que les arrière-plans sont travaillés, les chara-design sont bien plus simples, mais siéent parfaitement le récit. Il ne faut tout de même pas se référer à la couverture, celle-ci ayant été dessinée récemment pour cette édition. Cette dernière, justement, ne diffère pas des habitudes de l'éditeur. Un très bel objet au format 14,5cm x 21,5cm, qui inspire la confiance et la qualité. Dommage, j'ai de nouveau des réserves concernant le papier. Il fait bon effet, mais laisse trop passer la lumière. J'ai également remarqué quelques bavures... Quant à la traduction et l'adaptation, je n'ai rien remarqué d'étrange. Rien à redire.

    7

    P'tit Citron - 09 novembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Loan Knight T.1 ?
Ecrire une critique