• Critique Scary Lessons T.1 par

    Publié dans le célèbre magazine de prépublication Ribon de Shûeisha (Je ne suis pas un Ange, Gokinjo, Full Moon,...) depuis 2008, Scary Lessons est le premier titre d'Emi Ishikawa.

    Avec son ambiance digne des Contes de la Crypte, ce shôjo horrifique propose sept petites histoires toutes introduites par une jeune fantôme sans jambes aux cheveux long et aux yeux démoniaques. Elle livre également une morale à la fin de chaque nouvelles. Envoûtantes, dérangeantes, elle font passer une lecture délicieusement effrayante.

    Si le manga d'horreur n'est pas nouveau, il est cependant peu exploité en France, où les titres frissonnants sont une petite dizaine à peine, dont une grande majorité de seinen du grand Junji Itô maître incontesté du genre.
    En shôjo, le style est quasiment invisible avec seulement deux ou trois séries : La femme défigurée , l'étrange petite Tatari et La fille des enfers. C'est peu, mais la qualité est néanmoins là.

    Destiné premièrement aux jeunes filles de 9 à 13 ans, Scary Lessons peut être lu par des lecteurs de tout âge. Car c'est là l'un des points forts de la série. Les histoires imaginées par la mangaka sont parfaitement maîtrisées. Tantôt subtiles, tantôt impressionnantes, tantôt tristes, elles ne vous laissent en aucun cas indifférent que vous soyez féru d'horreur ou non.

    La lecture de Scary Lessons est addictive et l'on a du mal à décrocher une fois la dernière page venue. Heureusement, le manga, toujours en cours au Japon, propose actuellement neuf tomes. De quoi se régaler pendant un moment !

    8

    Miawka - 18 décembre 2011

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Scary Lessons T.1 ?
Ecrire une critique