Critique La maison du soleil 4

Voilà déjà trois tomes que la maison du soleil vole mon cœur de lectrice, chaque volume un peu plus que le précédent me sentant alors toujours plus en phase avec ce que vivent et ressentent les différents personnages. Comme le dis si bien un vieil adage  « la vie est loin d’être un long fleuve tranquille », il faut malgré tout continuer à avancer et évoluer. Ainsi sous la narration bienveillante et solaire de Taamo, notre héroïne se montrera déterminée à protéger ce qui lui est précieux même si cela implique pour elle de grandir trop vite. Un état d’esprit annonçant un quatrième volume tout aussi touchant que les précédents. La lecture de ce dernier nous transporte une fois de plus !

Tiraillée entre l’envie d’avouer ses sentiments à celui qu’elle aime si éperdument et la peur de ne pouvoir rester auprès de lui, notre petite héroïne est un peu perdue et l’arrivée de Daiki n’arrange pas vraiment les choses. Moralisateur dans l’âme, ce dernier va malgré tout se mettre peu à peu à accepter le lien très spécial qui existe entre Hiro/Mao influencé tantôt par le touchant plaidoyer de l’un tantôt par l’évolution de sa relation avec l’autre. Avoir un secret en commun donne un sacré petit coup de pouce pour se sentir proche de l’autre, la relation entre Daiki et Mao passe dès lors un nouveau cap. On apprécie réellement voir les deux jeunes gens devenir plus complice offrant alors l’opportunité à l’auteure d’aborder avec sa petite touche personnelle un évènement assez récurrent de la vie estudiantine. Hiro ne sera pas forcément ravi de la situation, son côté très papa poule ressortira encore une fois très nettement dans sa volonté d’épargner à ceux qu’il aime tant les difficultés auxquelles il a lui-même dû faire face par le passé. On prend alors de multiples façon plaisir à la lecture de ce passage que ce soit le côté protecteur très attendrissant d’Hiro , la découverte d’une nouvelle facette de Daiki ou le plaisir de voir notre petite Mao se dépatouiller du mieux qu’elle peut dans ce nouveau contexte. Il faut avouer que même dans ses maladresses, cette dernière dégage toujours autant de douceur et de charme !

La jalousie viendra ensuite toquer à la porte de Mao, comme si ses sentiments envers Hiro n’occupaient pas déjà assez place dans ses pensées. Ainsi même lorsqu’elle se balade dans une fête foraine et qu’elle se met à imaginer avec envie la joie que lui prodiguerait un tel évènement passé en famille, ses pensées se tournent une fois de plus vers le jeune homme. C’est ce genre de subtilité qui rend cette romance si belle à lire, on peut une fois de plus le constater à travers ce passage émouvant. Hiro ne sera pas non plus épargné par ce doux et amer sentiment, on aurait pu croire que ce dernier continuerait de se voiler la face, ce qui à la longue aurait pu devenir lassant, mais ses pensées durant la scène qui va suivre nous confirment que ce ne sera pas le cas pour notre plus grand plaisir.

 L’auteure profite de l’occasion pour nous livrer alors le récit de la relation entre le père et la mère de Mao en reprenant celle-ci depuis le début. On acquiert alors une vue d’ensemble sur ce qui s’est exactement passé entre eux à l’époque nous aidant d’emblée à y voir beaucoup plus clair dans le comportement très froid adopté par le père de Mao. Un chapitre très captivant qui donne une toute autre dimension aux dires et aux agissements de ce dernier, les nuances apportées à ce personnage répondent totalement à nos attentes.

Le dernier quart nous emportera grâce à son atmosphère festive et ses nombreux moments forts en émotion. Tandis que l’apparition furtive d’un personnage attisera notre curiosité, le petit tête à tête entre deux de nos principaux protagonistes s’annoncera très croustillant avec une ambiance plus que propice aux déclarations de sentiments nous laissant sur une terrible envie de lire la suite. Love is in the air, clairement !

Autre bonne surprise, les différentes intrigues amoureuses poursuivront également leur petit bonhomme de chemin permettant aux personnages secondaires de ne pas rester cantonner à leur rôle de départ mais de continuer d’avancer sur la voie qu’ils ont choisit et qui est loin d’être la plus facile. Se jeter à l’eau est courageux mais prendre des risques peut parfois être payant. On a réellement hâte de découvrir si ce sera le cas pour eux !   

8
C’est une très belle licence que les éditions Pika nous font découvrir, ce quatrième volume le prouve une nouvelle fois avec une auteure qui continue de donner toujours plus de relief et de profondeur à sa tranche de vie. Cette dernière ne nous donne jamais la désagréable impression de faire du surplace bien au contraire, elle continue de nous envoûter de façon plus intense à chaque page qui défile. Si vous aimez les romances construites avec finesse, ne cherchez plus. La maison du soleil ne peut que vous séduire ! Note : 8,5/10

Achetez La maison du soleilT.4 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

La maison du soleil (Manga), La maison du soleil T.4

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire