Critique Dan Machi 1

Danmachi est un univers dont j'avais mûrement entendu parler par la communauté, c'est donc avec grand plaisir que j'ai découvert la version manga, sortie depuis peu aux éditions Ototo. Comme à peu près tout ce que je lis, je n'avais pas d'idée concrète de scénario avant de commencer ma lecture, je trouve ça beaucoup plus intéressant de découvrir au fur et à mesure. Et c'est avec un petit peu d'appréhension que j'ai continué ma lecture lorsque j'ai appris que l'histoire était centrée autour d'un RPG. C'est un thème qui, à l'heure actuelle, a été bien trop exploité dans les mangas, et il est difficile d'innover. Mais dans Danmachi, on se rend vite compte que tout cet aspect RPG n'est pas le plus important, c'est la façon dont l'auteur le présente qui l'est.

L'univers en tant que tel n'a, pour le moment, rien d'original, un RPG des plus classiques avec des donjons, des armes plus ou moins puissantes, des sortes de guildes... Rien de bien transcendant. Mais là n'est pas l'intérêt. Ce qui m'a marqué avec ce titre, c'est tout ce qu'il y a autour, comme, par exemple, l'existence de divinités. Ces divinités permettent aux héros de « level-up » en quelque sorte car ce sont elles qui retranscrivent leur évolution dans leur dos, ainsi que leurs pouvoirs acquis. C'est assez intéressant comme façon de procéder car dans ce manga, seules les personnes « réelles » sont mises en avant, ce qui fait que tout le côté classique n'a pas d'importance. De plus, malgré le fait que ce soient des divinités, elles ont, en général, beaucoup de solidarité envers leurs proches et de nouveaux liens se créent au fur et à mesure entre elles et leurs « apprentis » si je puis dire.

Notamment le personnage principal qui est le seul joueur à être lié à cette divinité et qui, par conséquent, va tout faire pour l'aider à s'en sortir. C'est le gentil garçon borné, téméraire qui va évoluer assez vite et suivre son but. Encore un élément qui me laisse indifférent, de part sa banalité. Mais je dois avouer qu'il a tout de même un côté assez attachant, un peu comme tous les héros des Shônen actuels.

C'est également un manga plein d'humour qui m'a fait passer un bon moment, sans prise de tête et sans souci d'incompréhension.

7
Danmachi puise ses forces dans ses personnalités rafraîchissants et plein de vie qui ne cessent de vouloir évoluer. Malgré un univers assez classique, l'auteur n'hésite pas à innover sur certains détails pour intriguer le lecteur.

Achetez Dan MachiT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Dan Machi (Manga), Dan Machi T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire