Critique So charming ! 1

Le nom de Kazune Kawahara vous dit quelque chose ? Si vous êtes une vraie boulimique de shojo, vous avez forcément dû craquer pour ses scénarios qui renferment tous un concept original ou des idées réellement attractives. Elle fait d’ailleurs souffler un petit vent frais et envoûtant sur ses romances qui se démarquent de ce fait très nettement de la masse. Pour ma part, je n’ai eu l’opportunité de lire que Koko Debut mais ce dernier m’a fait forte impression tant l’idée du coach en amour m’est apparue pleine de charme ajouté à ceci une héroïne aussi gauche que pétillante qui est vite parvenue à me faire craquer lorsqu’elle s’est éveillée à l’amour.  L’évolution de leur relation fit fondre mon cœur de lectrice plus d’une fois, j’espère d’ailleurs retrouver dans cette nouvelle romance la magie de la précédente. La mangaka est donc à mes yeux une valeur sûre du shojo, je ne vous raconte pas ma joie lors de l’annonce de la publication par les éditions Kana (et pas chez panini, ouf !) de sa toute dernière série en date. Yatta ! Prépublié depuis 2016 dans le magazine Bessatsu Margaret (switch girl, mei’s buttler,…) de Shûeisha sous le titre de Suteki na Kareshi et totalisant à ce jour quatre volumes, ce récit nous invite à se remémorer avec tendresse la toute première fois où l’on s’est intéressé à l’amour débutant d’abord par une vision très enfantine pour ensuite déboucher peu à peu sur de réels questionnements. Un sujet certes classique mais le transformer en un récit très frais est tout à fait dans les cordes de la mangaka !

« La petite amie… on dirait qu’elle brille… elle a l’air si heureuse. »

Enfant, Nonoka Kozakura assiste aux illuminations féériques du compte à rebours du nouvel an, et elle voit la joie se dessiner sur les visages des couples présents. Depuis, elle rêve de vivre la même chose. Devenue lycéenne, elle pensait trouver naturellement un petit ami. Mais décembre arrive, et elle est toujours célibataire.
Prise de panique, Nonoka se rend à une rencontre organisée, et elle fait la connaissance de Naoya Kiriyama…

« Un début un peu lourd aux répliques répétitives mais qui cédera très vite sa place à un récit bien plus prometteur »

On débute la lecture en compagnie d’une jeune lycéenne qui ne rêve que d’une chose, avoir un petit ami. Seulement, l’amour se fait attendre pour la jolie Nonoka qui voit autour d’elle des couples se former et commence alors à tout doucement désespérer. Pour être tout à fait honnête, l’immaturité de l’héroïne m’a quelque peu rebutée, ce qui est assez logique puisqu’elle vient d’entrer au lycée, mais c’est surtout le fait qu’elle ne pense qu’à choper un petit ami pour aller voir les illuminations de Noël qui m’est apparu totalement indigeste. Cette envie part d’une vision d’un couple qu’elle a eu lorsqu’elle était enfant et c’est quelque part assez attendrissant sauf que lire sur très peu de pages une vingtaine de fois « je veux un petit ami » est limite agaçant. Un fait qui alourdit inutilement le récit et lui donne un côté répétitif qui n’a pas lieu d’être. On comprend malgré tout la volonté de l’auteure de donner à cette première vision de l’amour une aura très candide et très mignonne, ce qui n’est certes pas une mauvaise idée en soi puisque cette dernière nous permettra de réellement cerner et apprécier son évolution mais il aurait été alors plus judicieux d’ajouter un peu plus d’humour afin d’éviter que ce début nous apparaisse trop lourd. La première impression laissée par l’héroïne s’apparente du coup à celle d’un dessert très frais et décoré de façon très girly mais dont on hésiterait à reprendre une seconde bouchée.

Heureusement, l’apparition de notre jeune héros, Naoya Kiryama, très tôt dans le récit permet de rééquilibrer les choses puisqu’on décèle une certaine maturité et part de mystère en lui. Il nous intrigue presque instantanément, on arrive difficilement à deviner ce qu’il pense réellement et sa façon un brin moqueuse mais bienveillante de se lier à l’héroïne offre un début de relation assez singulier. C’est réellement sa présence qui fait qu’on a envie de poursuivre la lecture qui se révèle alors captivante de par l’influence qu’il exercera sur notre héroïne devenant alors tout de suite très plaisante à suivre puisque laissant de côté son obsession d’avoir un petit ami pour s’interroger sur ses attentes concernant l’amour. Alors qu’elle nous apparaissait assez niaise, ce nouvel état d’esprit qui s’opère rapidement dans le récit lui ira comme un gant. On la sent d’ailleurs plus réfléchie et plus investie notamment durant son job d’étudiante.

On prendra alors énormément de plaisir à observer tous les petits changements qui s’opéreront en elle et qui sont clairement du fait de ses nombreuses discussions avec Kiryama qui très habilement l’amène à réfléchir sur ce dont elle a réellement envie de vivre. Il l’encourage à sa manière, se montre très attentif voir même assez protecteur vis à vis d’elle, on retrouve alors dans la construction de ces liens particuliers entre les deux jeunes gens une réelle magie. Il est ainsi très plaisant de voir l’héroïne souhaiter toujours autant vivre une histoire d’amour mais ne plus résonner comme une enfant se révélant alors réellement attendrissante.

Ainsi et au fil de leurs nombreuses interactions, on se rendra également compte d’une chose très intéressante chez Kiryama qui au-delà du fait qu’il soit déjà sorti avec des jeunes filles de son âge ne semble pas avoir fait la réelle expérience de l’amour. On se demande alors si ce dernier n’aurait pas un petit faible pour notre héroïne dont la sincérité et le sérieux ont quelque chose d’attirants notamment dans sa façon de s’approprier ses premières fois. Seulement, il continue de lui souhaiter de se trouver un petit ami. Etrange quand on devine plus ou moins qu’il est loin d’être insensible au charme de la jeune fille. Décidemment, ce dernier est plus qu’intéressant à bien des égards et a tout du charmant comme le titre l’indique. On en est pour le moment qu’aux balbutiements de l’éveil des sentiments mais l’alchimie qui s’est installée entre les deux jeunes gens dégage une vraie authenticité. C’est cette dernière qui m’a convaincue de la qualité du titre, l’atmosphère de leur premier rencard est d’ailleurs unique en son genre.

Enfin, de nouveaux personnages feront leur apparition durant les dernières pages. Une rivale pointerait-elle le bout de son nez ? Il faudra attendre le tome deux pour le découvrir. On est en tout cas pressé de lire la suite !

Un petit mot sur les graphismes, on retrouve avec plaisir le trait de la mangaka qui adopte un style très typé shojo tout en y ajoutant sa petite touche notamment dans la façon de dessiner son personnage masculin.  Généreuse dans l’utilisation de trames, la mise en scène se veut également fluide et expressive. Le tout dégage une certaine douceur qui sied parfaitement à la thématique de l’éveil des sentiments. Seul petit bémol, le trait des paupières des personnages est un peu trop épais donnant l’impression durant certaines scènes que ces derniers ont mis de l’eye-liner. Concernant l’édition, Kana nous offre une bonne copie dans l’ensemble avec un joli travail réalisé sur le titre. Il manque par contre une petite page en couleur mais bon la petite promo sur le premier tome fait toujours ultra plaisir et compense du coup largement.

8
L’éveil à l’amour étant une thématique très récurrente, c’est avec l’espoir de retrouver l’esprit de Koko debut que je me suis précipitée sur So Charming ! Après lecture du premier tome et malgré un début un peu barbant, cette dernière finira par m’envoûter sur bien des aspects et n’est en rien une déception. De nombreuses bonnes surprises seront au rendez-vous, on peut citer l’écriture du personnage de Kyriama, la singularité du début de sa relation avec Nonoka à travers leurs discussions lui permettant alors de réfléchir sur la réelle signification du mot amour, des interactions débouchant déjà sur une belle évolution la concernant, un duo qui fonctionne à merveille ou encore l’absence de l’impression de déjà-vu que nous laisse de très nombreux shojo. Ne vous arrêtez donc surtout pas aux premières pages car elles ne sont pas du tout représentatives de ce que vous lirez par la suite ! Le nouveau titre de Kazune Kawahara s’offre des débuts très plaisants !

Achetez So charming !T.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

So charming ! (Manga), So charming ! T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire