Critique Fûka 3

Fûka... Que dire à part que j'aime de plus en plus cette série. Pourtant, ça reste une série assez légère, le genre de titre qui ne retiendrait pas forcément mon attention... Mais Fûka, c'est du plaisir à chaque page, et j'attends chaque nouveau tome avec impatience. Ce troisième tome, bien qu'il soit plus centré sur le groupe que sur Fûka et Yû, -ce qui permet de faire avancer l'histoire- est tout aussi prenant que les précédents.

Ce nouveau tome apporte quelque chose de plus par rapport aux autres : Maintenant que les bases de l'histoire sont fixées, on peut se concentrer sur l'évolution du groupe dans le monde de la musique, ainsi que sur l'ambiguïté entre Fûka et Yû, mais également Yû et Koyuki. Mais forcément, cela a aussi un mauvais côté : Toute la poésie qui émanait auparavant de ce titre a disparu. On est sur du bon tranche-de-vie, à suivre des jeunes qui veulent trouver leur voie, mais rien de plus.

Après, forcément, les personnages sont toujours les mêmes donc ça reste très plaisant à suivre. Clairement, chaque protagoniste, -que ce soit individuellement ou en collectif-, évolue. Et en tant que lecteur, ça peut vite devenir une belle source d'inspiration quand on a laissé tomber tous nos projets. Et comme vous devez le savoir si vous suivez régulièrement mes écrits, j'aime beaucoup quand une œuvre ne se limite pas à conter une histoire, mais à transmettre une belle morale.

D'un autre côté, je pense tout de même que ce n'est pas un titre qui puisse plaire à tout le monde. Car, dans ce tome, c'est assez léger et simpliste, peut-être un peu éloigné de la dure réalité. Et ce n'est pas une manière de procéder qui plaise à tout le monde, bien au contraire. Et si la suite est plus proche de ce tome que des précédents, je pense que ça risque de devenir lassant. Car l'essence de ce titre, ce qui en fait une œuvre captivante, c'est l'aspect évasif et poétique, propre à ces personnages-ci.

De plus, certains choix scénaristiques me poussent à croire que la suite devrait prendre une toute autre tournure, pas forcément en adéquation avec tous les espoirs que l'on se fait après lecture de ces premiers tomes. Notamment avec l'arrivée d'un nouveau personnage qui a un caractère que je n'apprécie pas du tout : Une fille à double-personnalité, agaçante à souhait... De quoi me refroidir après autant de plaisir à suivre ce début de série.

Les personnages ont aussi la fâcheuse tendance à tourner autour du pot. Durant quelques temps, ce n'est pas gênant mais vu le nombre de tomes, si c'est ainsi jusqu'au bout, ce sera très vite lassant. Dans la vie, on hésite forcément à faire certaines choses, à prendre certaines décisions, mais de là à rester comme un piquet sans jamais avancer, c'est légèrement agaçant. J'espère fortement que le quatrième tome sera un niveau au-dessus, car après deux tomes sublimes, ce serait dommage que mon coup de cœur pour Fûka s'épuise.

7
Bien que ce tome apporte un nouvel horizon à Fûka, je l'ai trouvé beaucoup moins intéressant, car il ne va pas assez en profondeur. Les événements commencent à se répéter et perdre l'essence qui caractérisait la série... Bien évidemment, on est encore loin du flop car ce tome reste sympa à lire.

Achetez FûkaT.3 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Fûka (Manga), Fûka T.3

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire