Critique La maison du soleil 3

La maison du soleil est devenue rapidement pour moi une lecture coup de cœur tout simplement parce que le récit dépeint par Taamo me parle autant qu'il me touche mais aussi parce que je me suis totalement retrouvée dans le ressenti de sa charmante petite héroïne. L'apprentissage de l'amour et l'abord de difficultés familiales complexes offrent un harmonieux mélange et rend la lecture rapidement addictive, on prend donc grand plaisir à retrouver l'ambiance particulière du titre tome après tome. Si le précédent se voulait plus léger s'appliquant à nous faire ressentir les prémices de l'amour à travers de multiples regards, ce troisième volume en plus de poursuivre sur cette voie viendra remettre au centre de façon très naturelle la problématique de la sphère familiale. Du tout bon encore une fois!

Après un échange assez froid entre le père de Mao et Hiro qui a le mérite de vite nous replonger dans la réalité à laquelle nos amis sont confrontés, l'auteure va continuer de nous dépeindre des personnages forts qui malgré leur jeune âge ne manquent pas de maturité ni de discernement et encore moins de courage. Comme c’est agréable de voir ainsi la jeunesse mise à l’honneur !

Ainsi, il n'est clairement pas aisé de se mettre à la place du père de Mao qui jusqu'ici ne se montre pas sous son meilleur jour adoptant à l'égard de sa fille une attitude bien indifférente. Et pourtant, c'est ce que va essayer de faire Hiro, on est encore une fois plus qu'admiratif devant la force des liens qu'unissent les deux amis d’enfance. Il en fallait du courage pour oser faire part de son ressenti à son aîné et lui faire face mais aussi réussir à se contenir lorsque la réponse est tout sauf celle qu'on attendait. Non seulement, ce dernier se montrera encore une fois désintéressé mais en plus il se permettra de dire ses quatre vérités à Hiro. Faisant preuve d'un culot monstre qui ne peut que nous interpeller, seules des paroles blessantes semblent vouloir sortir de la bouche de cet homme qui n'a pas toujours été aussi froid avec Mao. Que s'est donc t'il passé pour que leur relation prenne pareil tournure? Voilà une question qui nous taraude et à laquelle l'auteure nous fournit un début de réponse qui sonne très juste dépeignant tout l'égoïsme et l’immaturité dont un adulte peut parfois faire preuve lorsqu'il est aigri ;  fascinant !

C'est donc totalement perturbé par la froideur du paternel que le sentiment de vouloir protéger et combler le vide de sa petite protégée naîtra naturellement en Hiro. Il va sans s'en rendre compte multiplier les gestes tendres et affectueux envers elle, une attitude qui ne laissera pas indifférente la jolie Mao qui voit ses sentiments grandir de plus en plus. Sentant qu'elle perd peu à peu le contrôle d'elle même,  celle-ci prendra une décision difficile.

Débouchant sur deux temps très fort et provoquant en nous des émotions tout à fait différentes telle qu’une grande tristesse suite à désillusion qu’il est bien difficile d’encaisser qui cédera très vite sa place à l'espoir et à l'amour avec un grand A, on se retrouve complètement happé par les scènes qui se jouent devant nos yeux. La vie est faites de grandes de joies et de gros coups durs, c'est dans ces moments là que se révèlent ceux pour qui nous comptons réellement,  un fait que l'auteure est parvenue à retranscrire avec une grande sensibilité. Emporté par l'ambiance,  nos deux héros n'auront jamais été si proches. Mais ne serait-ce pas quelque part jouer le jeu du père de Mao? En voilà une réflexion fort bien trouvée qui donne une nuance tout à fait unique à ce que nous sommes en train de vivre aux côtés de nos héros.

Parallèlement, les autres idées amorcées précédemment poursuivent leur petit bonhomme de chemin offrant un récit aux multiples enjeux fort prenants. Il me tarde de voir où nous mènera tout ceci!

8
Toujours croqué d’une aussi belle manière grâce à son trait fin et lumineux apportant une réelle douceur et plus value au titre ainsi qu’à son intrigue bien pensée, captivante, aussi émouvante qu’interpellante, le quotidien de nos deux amis d’enfance et du monde qui les entoure continue de susciter un vif intérêt en nous. Entre ambiance parfois pesante et moments ultra chaleureux, la lecture de ce troisième volume demeure donc toujours un réel plaisir et confirme les qualités d’un titre à ne manquer sous aucun prétexte ! Note : 8.5/10

Achetez La maison du soleilT.3 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

La maison du soleil T.3, La maison du soleil (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire