Critique Pygmalion 2

Après avoir entendu de bons et de moins bons échos, l'envie de tester et de me faire ma propre opinion sur le nouveau titre horrifique des éditions Komikku se faisait de plus en plus pressante. Pour ma part, le premier tome fut une bonne surprise dans son ensemble. Avec un début d'intrigue bien mené entre massacre à grande échelle offrant déjà quelques bonnes scènes de courses poursuites bien gores, une bonne dose de mystère entourant les mascottes, un suspens bien géré concernant le sort de plusieurs personnages, l'univers imaginé par Chihiro Watanabe possède pour le moment de bons éléments pour nous faire passer un agréable moment de lecture. Une impression qui se confirme avec un second opus toujours aussi divertissant et déjà avant dernier de la série !

Le fait de suivre l'histoire sur plusieurs fronts rend la mise en scène des événements dynamique et tient le lecteur en haleine. Ainsi, le début de ce second opus s'applique à nous replonger dans l'atmosphère pesante des débuts et le fait bien puisqu'on brûlait d'impatience de découvrir la suite des événements entre le réveil de Makoto et la situation plus que précaire dans laquelle se trouvait le capitaine des forces spéciales aux prises avec celui qui semblerait être à la tête de toute cette opération.

L'auteur se révèle ainsi plutôt habile dans sa façon de maintenir le lecteur sur le qui-vive choisissant le bon moment pour lâcher ses révélations. Et des révélations, il va y en avoir pas mal ici à commencer par la confirmation de liens entre plusieurs personnages et l'organisation scientifique à la base du projet pygmalion notamment les deux frères que le déroulement des événements n'a pas épargné. Notre héros devra non seulement encaisser le poids de ces dernières mais devra aussi faire face à l'horrible réalité à laquelle il est confronté,  son petit frère adoré est devenu un monstre. Malgré tout son envie de protéger et d'aider Makoto ne faiblira pas d'un poil, un fait qui nous interpelle et nous amène à se questionner sur ce que nous ferions dans sa situation. Mais est-ce juste de lui coller l'étiquette de monstre au vu de ses réactions ?  Rien n'est moins sûr, une perspective qui rend le lecteur impatient de découvrir le sort qui lui sera réservé. Heureusement, notre héros va trouver en celle qui lui a permis de mieux cerner la situation une alliée des plus précieuses en ces heures bien sombres.

L'intrigue va ainsi avancer de manière significative puisque parallèlement d'autres éléments vont se dévoiler à nous comme les plans du préfet de police et la raisons de ses agissements dans l'ombre ou encore l'étrange attitude de la tête pensante envers Makoto. Tout s'enchaîne avec fluidité et se révèle plutôt convaincant donc.

Enfin, les scènes d'action seront bel et bien de la partie puisqu'on s'attardera sur le devenir de l'amie d'enfance de Keigo qui avait pris la fuite avec son père et un des policiers du préfet au courant de toute l'affaire. Une course poursuite aussi gore que dérangeante confirmant que l'œuvre fait bel et bien dans le choquant. Âmes sensibles et jeunes enfants s'abstenir ! Il faut reconnaître que Chihiro Watanabe s'en sort très bien concernant le côté sanglant de son récit entre rebondissements, sens du sacrifice et folie furieuse de ses mascottes. Clairement sympathique pour ceux qui aiment le genre.

Les personnages se veulent de plus en plus attachants au fil de la lecture notamment de par l'héroïsme dont ils font preuve malgré une peur au ventre constante rendant leurs réactions plus crédibles dans le feu de l’action. Les toutes dernières pages concluent ce second tome en apothéose avec un ennemi qui se dévoile, lui et ses sombres intentions. 

7
Pour un titre terminé en trois tomes, on n’a nullement l’impression qu’on restera sur sa faim ni cette sensation que tout va trop vite si caractéristique des séries très courtes avec un second opus encore une fois bien mené oscillant entre des révélations qui vont bon train, une fluidité et une logique dans l’enchainement des évènements et de bonnes scènes d’action horrifiques à souhait. L’auteur ne se lance pas dans une intrigue trop complexe et semble avoir pensé sa série en trois tomes. Pygmalion reste donc pour le moment une bonne surprise en espérant que le troisième tome confirmera cette impression. Rendez-vous en octobre pour connaitre le fin mot d’une histoire décidément bien sanglante ! Note : 7.5/10

Achetez PygmalionT.2 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Pygmalion T.2, Pygmalion (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

1 commentaire

Avatar de Dakdak

La scène du cochon est de tropbje trouve.