Critique Gantz 1

Depuis le temps qu'on me parlait de Gantz, il était temps que je prenne le temps de le lire, et on peut dire que l'édition Perfect de Delcourt/Tonkam arrive au bon moment. J'ai entendu beaucoup de personnes parler de Gantz comme une série à ne pas manquer, qui a un scénario original et une essence unique, et je dois avouer qu'après ce premier tome (volume double si je ne m'abuse), je comprends un peu mieux pourquoi j'en ai entendu autant de bien.

Clair comme de l'eau qui brille

Le principe est simple : Des personnes décédées se retrouvent alors projeter dans une pièce étrange où ils vont devoir participer à une sorte de chasse... Dans le monde réel qu'ils viennent normalement de quitter. On se demande alors s'ils sont bien morts et dans quel but ils ont été amenés ici. Toute la première partie est faite pour qu'on découvre les personnages et un peu de leur personnalité, ainsi que le fonctionnement de la chasse et des équipements mis à leur disposition. Elle est essentielle à la bonne compréhension de la suite qui est beaucoup plus rythmée. Quant aux personnages, ils sont tous différents, certains veulent jouer le jeu et abattre les espèces de monstres qui rôdent dans la zone, certains veulent éviter tout carnage et tentent de convaincre les autres de suivre leur décision. Cependant, on le comprend très vite : Gantz ne fait pas dans la dentelle et très vite, de nombreux personnages risquent d'y passer. Alors que maintenant, le Survival Game est très courant dans les mangas, ce n'était pas autant le cas à l'époque, et c'est en lisant ce genre de titre qu'on voit l'influence qu'ont eu les anciens mangas sur ceux des nouvelles générations et c'est d'autant plus plaisant de découvrir ces -presque- antiquités. Et il est vrai que, contrairement aux séries de maintenant, Gantz n'a pas besoin de surexploitation pour avoir du sens et de l'intérêt. Tout se fait naturellement, sans l'impression de devoir « à tout prix trouver de l'originalité » et ça se sent.

Mais... Et pour la suite ?

J'ai tout de même assez peur de la tournure que prendra la suite. Car avec un concept aussi large, l'histoire peut très vite partir dans tous les sens, surtout avec un nombre de tomes aussi conséquent. D'après les quelques informations qu'on obtient dans ce tome, l'équipe qu'on suit n'est pas la première à participer à ce jeu sanglant, ce qui veut aussi dire qu'il y aura sûrement de nouveaux personnages ensuite. Mais il ne faut pas non plus qu'il y en ait trop et que ça tourne autour de ça seulement, car sinon, ça deviendra vite barbant, ce qui serait dommage car la série démarre très bien. En tout cas, l'univers est bien sanglant et l'auteur n'hésite pas à dessiner des scènes très gores pour développer correctement son histoire qui n'est pas faite pour être toute rose et agréable à lire. Il faut, qu'en tant que lecteur, on se mette à la place de ces gens qui risquent leur vie pour, au final, rien du tout. Ou du moins, rien dont ils n'ont encore conscience. Encore une fois, j'ai hâte de voir comment les personnages vont évoluer et si tous les tomes vont se concentrer sur cette étrange sphère noire et ses effets.

7
Cette nouvelle édition de Gantz est une belle édition qui permet de découvrir (ou redécouvrir) cette série phare qui a tant fait parler d'elle. Gantz démarre très bien avec un scénario très clair et étonnant. Cependant, je suis assez méfiant quant à la suite des événements, car le concept pourrait très vite devenir assez fermé et donc lassant pour le lecteur, surtout avec ce nombre de tomes.

Achetez GantzT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Gantz (Manga), Gantz T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

2 commentaires

Avatar de Asagari

Je suis plutôt d'accord avec Ksndr, cette "Perfect Edition" n'a de parfait que le nom, deux tomes rapidement emballés dans un papier de mauvaise qualité, le tout déboulant sur un résultat médiocre. Chose plutôt triste pour une série comme "Gantz".

Néanmoins, très jolie chronique Niwo !

Avatar de Ksndr

Je trouve ça cher (même si c'est moins ramené à un tome) encore une fois, surtout pour une "perfect edition" avec la même typo de mauvaise qualité etjuste un assemblage tout con de deux tomes. Rien à voir avec celle de DBZ ou encore Dr SLUMP par exemple. Vraiment dommage.