Critique Damned master 4

Nous laissant souvent un goût de trop peu, les récits d'Uni et de sa rencontre avec l'occultisme sous toutes ses formes finissent peu à peu à se faire une petite place dans nos cœurs ; c'est en tout cas le sentiment qui m'est resté une fois tourné la dernière page de ce quatrième opus. Davantage rassasié, on prendra bien plus de plaisir que d'ordinaire ressentant pleinement du frisson à la lecture sans oublier quelques très bonnes surprises rendant le tout des plus prenants. Pourtant, Damned Master n'a fondamentalement pas changé sa recette de base mais semble avoir trouvé un meilleur équilibre se montrant plus généreux avec ses lecteurs. Au programme, superstitions populaires, hallucinations collectives,  test de courage et même tranche de vie! Belle surprise !

Rien de telle qu'une petite excursion en pleine nuit dans un lieu hanté pour se remettre dans le bain. Si l'auteure nous a déjà servi une histoire similaire, celle qui nous est contée ici a réellement un petit quelque chose réussissant même l'espace d'un court instant à me faire flipper. Se déroulant en deux temps et possédant un petit air à mi chemin entre project blair witch et the grudge, on est totalement pris par cette rencontre avec le paranormal. On s'y croyait presque grâce à une mise en scène pensée et faites pour nous glacer le sang ainsi que quelques bons rebondissements. On aura d’ailleurs même le droit au fin mot de l'histoire délivré par le maître en personne. Un bon trip pour une première histoire qui fait froid dans le dos !

La seconde va elle aussi nous surprendre dans le bon sens du terme en mettant en scène de façon très prenante une croyance populaire veille de plusieurs siècles. Il est vraiment très agréable de découvrir une superstition dont on n'avait jamais entendu parler. Surtout lorsque l'auteure y met les formes, elle réussit à nous captiver pleinement à travers les dires du maître qui se décide enfin à partager ses connaissances en la matière. Sans oublier la petite histoire de possession comme toile de fond, histoire de nous faire vivre pleinement ce passage. Un sans faute!

Ensuite, le maître va nous livrer le temps d'un court chapitre sa vision des phénomènes paranormaux apparaissant sur les photos. Sa façon de voir les choses et le malin plaisir qu'il prend à effrayer son compagnon de jeu rendront ce passage bien plaisant. Dans l'avant dernière histoire,  Uni emmène  le maître pour une petite ballade en pleine nuit dans un hôpital désaffecté. Nos deux compères n'ont décidément pas froid aux yeux, tenter pareille expérience ne me viendrait jamais à l'esprit. C'est pourquoi suivre Uni et le maître se révèle très agréable surtout que leurs petites escapades sont souvent agrémentées d'une petite histoire effrayante comme on en lirait lors d'un feu de camp.

Enfin et histoire de clore ce quatrième opus en beauté, le maître va nous conter une très belle histoire. Se livrant de façon très intime et avec un talent inné pour faire vivre ses récits, cette petite tranche de vie nous prend vraiment de court tant elle est emplie de poésie et de sensibilité. On tombe littéralement sous le charme de la plume d'Uni !

8
On n’y croyait plus, ce quatrième volume parvient enfin à répondre à toutes nos attentes et à se montrer captivant sur toute sa durée. Entre frissons, découverte et émotion, Damned master nous montre enfin ce dont il est réellement capable. Pour le coup, c’est une véritable réussite ! Petit coup de cœur !

Achetez Damned masterT.4 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Damned master (Manga), Damned master T.4

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire