Critique To your eternity 2

Après un premier tome totalement titanesque, j'avais terriblement envie de découvrir la suite de « To your Eternity » que je considérais déjà comme un grand coup de cœur de cette année. Ce deuxième tome est, selon moi, au-dessus du premier, et ce, pour plusieurs raisons. On suit toujours les mêmes personnages après qu'ils aient rencontré d'étranges individus d'une autre civilisation. L'enjeu de ce tome était de savoir si l'univers allait être tout aussi bien exploité.

Digne d'une poésie

Comme dans le premier tome, l'aspect poétique est toujours aussi présent. Tout se fait dans le ressenti, dans l'immersion du lecteur et c'est typiquement le genre de lecture qui nous marque pour un bon bout de temps. On s'attache aux personnages et à ce qu'ils vivent, comme si on était l'un de leurs compagnons. Et pourtant, c'est vraiment extrêmement difficile de créer un univers aussi intrigant pour le lecteur, surtout quand il est aussi spécifique. Et rien que pour ça, « To your eternity » bouleverse mes habitudes.

Et ce n'est sans compter sur les nombreux dialogues et questionnements qui accentuent cet aspect poétique. Ils ne sont pas forcément compliqués, mais remettent en question beaucoup de choses sur notre société. Notamment le fondement même de nos valeurs, la légitimité de nos priorités... Ce manga est vraiment fait pour se remettre en question et ainsi, s'ouvrir l'esprit. Pourtant, il ne va pas traiter des sujets les plus tabous, mais bien de ce qui est considéré comme normal dans une société.

Et c'est important. Parce que les mangas classiques qui ne vont pas en profondeur ça peut être bien, mais c'est ce genre de titre qu'il faut mettre en avant. Et une fois de plus, j'ai été très ému par l'histoire de cette petite fille. Car malgré les épreuves qu'elle a traversées, elle continue d'être totalement pure et de croire en la vie, en ce monde qui voulait la sacrifier. Elle garde le même but : Revoir ses parents, son village. Et avec l'âge, en vivant dans un monde empli de haine, on oublie rapidement l'innocence de notre enfance, là où on était pas face aux problèmes. De cette façon, « To your eternity » est aussi un moyen de retrouver une belle période de notre vie, ou d'en découvrir une si on a pas eu la chance d'avoir une enfance tranquille.

Des choix scénaristiques risqués

Outre un aspect poétique de toute beauté, l'auteure prend des risques et ça c'est bon ! Adieu les scénarios tout pétés à vomir, bienvenue à l'originalité ! On l'avait déjà en partie vu dans le premier tome, mais cette fois c'est certain : L'auteure a de nombreux messages à faire passer et elle n'hésite pas à taper fort ! Entre autres, elle fait passer ses personnages par de nombreuses phases, épreuves difficiles et forcément, en tant que petit lecteur naïf immergé au summum, je ne peux qu'être touché par tout ce qu'ils vivent. Le plus étonnant c'est que tout se fait naturellement, comme si ça venait impérativement se passer ainsi. Impressionnant.

Et encore une fois, le tout avec beaucoup d'implicite. Puisque nos héros, enfin libres après avoir échappé à la mort, se retrouvent une fois de plus dépendants d'une civilisation. Comme quoi, l'homme aura toujours ce besoin constant de dominer l'autre, qu'il considère étranger et inférieur à sa propre personne. Et ceux qui veulent juste faire leur vie sans rien devoir à personne se font bafouer, ou tuer. Tel est le prix de la liberté : La mort. C'est une sorte d'accomplissement, même si cela signifie aussi la fin de tout, souvent bien avant d'avoir atteint le but qu'on s'était fixés.

Choisir d'écrire un scénario qui pousse autant le lecteur dans ses retranchements était risqué. D'une part car à côté, les Shônen Nekketsu sont très simplistes voire dénués d'intérêt, et d'autre part car le public peut totalement passer à côté de sa lecture. Et moi, ce genre de prise de risque, ça me plaît.

Un mélange des genres surprenant

Et le dernier élément qui fait que je trouve cette série géniale, c'est le mélange des genres. Aventure, action, sentiments, psychologique, surnaturel... De quoi faire plaisir à un maximum de monde. Dans le premier tome, cet aspect-ci était un peu moins évident, mais dans ce deuxième tome, l'histoire prend un tout nouveau tournant, et on sent que notre petite lecture tranquille et touchante risque d'être bouleversée par l'arrivée d'un nouvel antagoniste. Il fallait s'y attendre, avec un être aussi étrange tantôt sphère, tantôt loup, tantôt humain... Cela annonce de nombreuses révélations sur l'origine de cette sphère, sur son but, car il faut l'admettre, on ne pourra pas suivre sa douce évolution très longtemps.

Certes, il y avait déjà des enjeux depuis le début de la série, notamment lorsque la petite fille tentait d'échapper à la mort, mais rien qui ne concerne Imm (l'être surnaturel). Avec le troisième tome, on devrait rentrer dans une nouvelle ambiance, époustouflante. Hâte de lire la suite de ce titre qui promet d'être riche en rebondissements !

9
To your eternity s'impose encore comme un OVNI du genre, toujours dans l'originalité et l'immersion. Le genre de titre qui nous marque pour un bon moment : On s'attache aux personnages, à l'univers et on a envie de découvrir la suite. Un deuxième tome très différent du premier car l'histoire commence à bouger pour s'orienter plus vers l'action, ce qui n'est pas un mal car je suis certain que l'auteure saura le gérer avec brio ! Le genre de titre qui peut plaire sans catégorisation de genre.

Achetez To your eternityT.2 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

To your eternity T.2, To your eternity (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

1 commentaire

Avatar de Sorata

Quand je repense au stand de JE sur ce manga et quand je vois ta critique, je peux te dire que je vais direct me l'acheter ce manga :-)