Critique Your Dream 1

Amamori est un écrivain qui connaît à l’avance son destin par l’intermédiaire de ses rêves. Ses prémonitions oniriques l’accompagnent depuis son plus jeune âge et c’est ainsi que l’homme s’est mis dans la tête que Yui, jeune responsable éditorial, allait devenir son âme-sœur, son amant et tout simplement l’amour de sa vie.


Faut être frappé pour y croire mais pourquoi pas. Le concept de l’amour véritable, imperméable au temps et aux lois de ce monde peut donner lieu à de belles histoires. Encore faut-il avoir du talent. Je suis malheureusement au regret de vous informer que si l’intention est là, l’exécution reste énormément à désirer, s’agissant de Your Dream.


La romance surnaturelle de l’écrivain et de l’éditeur débute d’une manière plus qu’incongrue avec le premier qui dicte au second son futur, lui affirmant qu’ils auront le plaisir de se découvrir intimement dans quelques semaines… Vous les voyez, mes yeux qui roulent jusqu’au fond de ma boîte crânienne ? Je serais plutôt du genre à détaler très vite de peur de me faire séquestrer. Yui, quant à lui, préfère rejeter dans un premier temps les avances de son prétendant, affirmant par la même occasion qu’il est hétéro. Si je touchais un euro à chaque fois que cela était déclamé…


L’on apprend la case d’après qu’Amamori ne l’est « pas » non plus. Ben voyons ! Il ne peut pas être homosexuel puisque ce sont ses rêves qui lui ont dit d’être avec ce garçon. Rien à voir avec une quelconque attirance… De qui se moque-t-on exactement ? Quel est le message ? Parfois, j’arrive à passer outre. D’autres fois, non. Clairement, cette fois-là, je n’y suis pas arrivé.  Voir tous ces personnages de Yaoi se proclamer hétéro me fais tiquer, j’y peux pas grand-chose car, en plus d’être complétement fausses, ces déclarations font du mal à l’histoire, détruisant toute la crédibilité de ce qui va suivre. Et quitte à perdre un peu de la mienne, je dois reconnaitre que ces quelques lignes de dialogues ont figé assez tôt mon avis sur cette lecture…


La première partie du tome s’attache à nous convaincre, et surtout Yui, que les rêves prémonitoires d’Amamori sont réels. Plusieurs prédictions prennent alors forme, page après page pour soi-disant illustrer la naissance et l'évolution des sentiments que partagent les deux hommes. Dans les faits, on se demande comment cela est possible... Yui est troublé par ce qui lui arrive, certes, mais de là à bondir vers le coup de foudre pur et dur, deux chapitres plus loin, je demande des explications. Il a bon dos le Destin...


« Pourquoi je réagis comme ça ? »


« Tu vas me dire d’y aller encore plus profond »


« Oh, mais qu’est-ce qu’il m’arrive ?» 


« Ce stylo me fait tellement d’effet »


Vous voyez le genre ? Les citations sont approximatives mais les dialogues n'en restent pas moins d'une bêtise à tomber par terre.


En l’espace de 3 mois, c’est donc l’amour fou. Toute la mise en place est faite pour que la seconde partie de l’histoire puisse embrasser pleinement son côté SF - un peu trop même – et  lancer les hostilités avec un drame visant à séparer les deux amoureux. Your Dream s’engage alors sur plusieurs temporalités, développant son histoire en y insufflant une énergie certaine, celle du desespoir et de l'amour éternel... sans toutefois parvenir à un résultat satisfaisant. Le fait est que les sentiments de Yui ne gagnent jamais réellement en épaisseur à mes yeux et cette course folle contre la fatalité restera plus invraisemblable qu’elle n’est entraînante. Entre chat qui parle, voyages spatio-temporels et avancées médicales sorties tout droit d’un chapeau magique, il ne reste finalement que peu d’éléments pour convaincre le lecteur qu'il ne perd pas son temps avec cette romance construite de toute pièce.


L'histoire de Yui et Amamori aurait clairement bénéficié d'être développée sur plusieurs tomes, ne serait-ce que pour travailler les fondamentaux d'une romance censée survivre à la traversée des siècles.


Bref, j'ai pas aimé.

3
Le manga de KOUKI et ARUKU vous propose une romance immortelle, pleine de rebondissements épiques et d’amour avec un grand A, tentant de lui donner une signification aussi poétique que son titre… C'est bien dommage, parce que c’est raté !
  • La couverture...
  • Les dessins sont corrects
  • A peu près tout le reste...

Achetez Your DreamT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Charlie One

Contenu associé

Your Dream (Manga), Your Dream T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire