Critique Billy Bat 20

© 2017 Naoki Urasawa

Une fin précipitée...


Billy Bat est une série qui a débuté en 2012 chez Pika et qui se termine dans ce vingtième volume.
Son auteur est connu puisqu'il s'agit de Naoki Urasawa, déjà connu chez nous avec des séries tel que 20 th Century Boys, Monster, Pluto et bien d'autres.
Billy Bat est une série à suspense avec un côté prophétique (l'éminence d'une menace mondiale mystérieuse). Des évènements futurs sont toujours annoncés à travers le dessin de la dit chave-souris, Billy Bat !
La série se démarque en jouant avec l’Histoire, en intégrant des grands personnages ou événements majeurs (assassinat de Kennedy, passage de l'homme sur la Lune etc).
L'histoire commençait en 1949 avec Kevin Yamagata et se terminait dans ce volume en 2063.
La principale qualité du récit est selon moi le développement des personnages sur une longue période de temps est ici mise à mal vu que Urasawa précipite un peu le déroulement des derniers évènements.
Les personnages ont eu droit à un bon développement et une réelle évolution au fil des tomes mais ici Urasawaa va très vite et prend peu la peine de développer ses personnages de clôture.

 

...par Urasawa, un savant mélangeur de genres


Du coup cette fin ouverte ne me satisfait pas assez. J'aurais apprécié une fin plus épique ou tout du moins une fin plus concrète.
En fait, le problème de cette série c'est qu'il est difficile de comprendre le sens qu'Urasawa a voulu inssufler à sa série.
Pour autant, Billy Bat reste une très bonne série dans sa globalité. Urasawa a toujours son don pour mélanger les genres (historique, policier et fantastique) pour donner naissance à un manga unique.
Tandis que son trait reste toujours reconnaissable entre milles.

 



© 2017 Naoki Urasawa

7
Billy Bat se conclut sur une fin ouverte dans un futur lointain dommage que celle-ci soit en deçà du niveau proposé tout au long de la série. En effet, Urasawa a su créer un manga mélangeant habillement les genres et d'une grande intensité lors de la lecture. Billy Bat reste une bonne série malgré ma note pour ce dernier tome. PS : J'ai toujours énormément apprécié Urasawa et son travail, merci de ne pas me lapider dans les commentaires ^^'
  • Mélange de genres
  • Dessin propre à Urasawa
  • Grande intensité à la lecture
  • Fin trop ouverte...
  • Sens de la série ?

Achetez Billy BatT.20 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par yeong

Libraire spécialisé en BD, je suis friand de tout ce qui sort du "lot". J'aime partager mon avis sur des séries innovantes dont le public se méfie. Sinon outre lire, j'adore écrire et je suis accro à la mode masculine.

Contenu associé

Billy Bat T.20, Billy Bat (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

4 commentaires

Avatar de ivan isaak

Vos retours correspondent bien à ce que j'avais lu ici ou là, à savoir, comme toujours avec Urusawa, des avis très mitigés des lecteurs...

Avatar de Oromis

J'ai trouvé cette fin vraiment bonne personnellement, sûrement la meilleure de toutes ses séries pour moi. Je la trouve vraiment encrée dans la politique actuelle du monde, avec une fin ouverte certes mais je pense que c'est le but, que ça nous permet un peu de réfléchir par nous même à ce qui se passe autour de nous. De toute façon je ne pense pas qu'on puisse s'attendre à ce que Urasawa tranche radicalement sur les propos qu'il veut aborder. Je te trouve vraiment un peut dur sur ta critique et je pense que cette fin est largement au niveau du reste de la série. Même si c'est vraie que ça va vite quand même, le truc des chauve-souries noire et blanche me laisse aussi un arrière goût de flou. Mais le tome m'a quand même bien fait vibré ( Surtout le "dessine !" ) et j'attends avec impatience sa prochaine série.

Avatar de Leif

Au contraire, j'ai trouvé cette fin brillante et parfaitement dans la logique de l'oeuvre. Urasawa est connu pour ses fins en-deça de ses récits, trop étirés dans le temps, mais son travail avec un co-scénariste permet d'éviter cet écueil. Ce n'est certes pas la fin "explicative" qu'on avait espéré (sans jamais trop y croire non plus), et elle est en effet relativement difficile d'accès (encore que...) mais en y réfléchissant a posteriori, il ne pouvait pas y en avoir de meilleure ni de plus cohérente ou de plus sensée. L'histoire s'achève, l'Histoire continue. Un bien beau voyage historique et philosophique, joliment documenté et parfaitement assemblé. Dire que tout ça a commencé avec la 'découverte" du visage de Mickey sur Mercure... <3

Avatar de Sharnalk

> PS : J'ai toujours énormément apprécié Urasawa et son travail, merci de ne pas me lapider dans les commentaires ^^' Ben on aime tous je pense Urasawa et ce pour avoir acheté la série, mais cette fin est à mon sens médiocre ... Par ailleurs, et selon moi, le gros problème de cette série, ce sont les personnages qui ne sont pas des masses attachants ... Le bond dans le temps dans le manga ne nous fait pas un seul instant questionné sur le devenir des personnages principaux (enfin ce fût mon ressenti en tout cas).