Critique Man in the Window 1

Fenêtre secrète

Man in the window raconte l’histoire d’un lycéen du nom de Shuhei qui reçoit une lettre plutôt mystérieuse de la part d’une camarade de classe, Ayaka. Cette lettre lui demande d’aller toquer à une fenêtre située dans une ruelle. Surpris par cette demande, Shuhei va être méfiant et va demander à Ayaka si le contenu de la lettre lui dit quelque chose…. et il s’avère que la jeune fille ne comprend pas de quoi il parle…


© 2015 Masatoki, Anajiro / SQUARE ENIX


Intrigué, Shuhei va aller dans la fameuse ruelle et toquer à la fenêtre comme demandé dans la lettre. Et là, surprise ! C’est un homme qui lui répond. Mais le plus étrange est que celui-ci affirme être Shuhei dans 3 ans ! Autrement dit, cette fenêtre donnerait sur le futur ! Bien sûr, Shuhei a du mal à croire à cette histoire de fou mais l’homme va lui donner des preuves qu’il ne va pas pouvoir nier longtemps ! Mais comment croire sincèrement que Shuhei deviendra cette homme qu’il reconnaît à peine dans 3 petites années ??


Une mise en place réaliste

Le Shuhei de 17 ans, malgré toutes les preuves données par son aîné, ne va pas réussir à croire à cette histoire immédiatement. Il va lui falloir du temps pour accepter cette situation invraisemblable. Ceci est vraiment appréciable car souvent, on retrouve des histoires similaires mais dans lesquelles les personnages ont à peine l’air surpris ou alors ça dure 2 pages et ils acceptent la situation comme si de rien n’était. On se prend d’autant plus au jeu du coup.

© 2015 Masatoki, Anajiro / SQUARE ENIX


A côté de ça, même si l’ambiance est plutôt posée et sérieuse, j’ai bien aimé quand le Shuhei de 17 ans demande à celui de 20 ans comment il s’est fait cette cicatrice. On s’attend à un truc de fou qui serait la preuve que Shuhei va vivre des épreuves difficiles dans le futur… mais pas du tout ! Le Shuhei du futur lui explique qu’il a trébuché bêtement et qu’il est tombé sur une bouteille… la looose ! A moins que celui-ci ne mente pour des raisons encore inconnues bien sûr ! En fait, rien n’explique vraiment sa déchéance à part le fait qu’il a raté 2 fois son entrée à Todai, la plus grande université japonaise. Difficile à croire, on s’imagine forcément qu’il y a autre chose et il serait étonnant que ça ne soit pas le cas !


Une certaine vision des boucles temporelles

Le voyage dans le temps est un sujet qui est de plus en plus utilisé dans les mangas et personnellement j’adore ça car cela donne lieu à des situations inimaginables. Et l’auteur joue habilement avec les différents concepts liés au temps. Les personnages vont donc essayer de comprendre comment cela fonctionne car il y a deux possibilités. Dans le premier cas, suite à la rencontre entre le Shuhei de 17 ans et celui de 20 ans, toute action résultant de la rencontre aura un impact direct sur le Shuhei de 20 ans : ils sont dans la même boucle temporelle. Dans le second cas, toute action liée à la rencontre avec le Shuhei de 20 ans, donne lieu à un futur alternatif qui sera en fait une autre boucle temporelle et dans ce cas, cela n’aura pas d’influence sur le Shuhei de 20 ans qui a contacté celui de 17 ans.


© 2015 Masatoki, Anajiro / SQUARE ENIX


Tout ça peut vite prendre le cerveau mais quand on aime les voyages dans le temps, c’est agréable de voir que l’auteur prend en compte de genre de choses et fait réfléchir ses personnages à ce sujet, ce qui rend le tout encore plus “crédible”.

De plus, l’auteur intègre plus ou moins la notion de destinée qui va donner du fil à retordre à Shuhei. Il va se rendre compte que modifier le futur n’est pas si simple car les gens ont tous leur libre arbitre et leurs travers peuvent facilement reprendre le dessus...


On ne nous dit pas tout !

Au cours de ce premier tome, l’auteur prend bien le temps d’installer son histoire et son ambiance. Et comme dans tout bon thriller, il ne révèle que ce qui lui semble nécessaire. Tout laisse à penser qu’il va y avoir des retournements de situation… et on l’espère !

La fin du tome va dans ce sens et le comportement du Shuhei du futur reste tout de même étrange. On a quand même l’impression qu’il se sert du Shuhei de 17 ans sans forcément tout lui expliquer et c’est assez plaisant !

8
Voilà un premier tome bien mené et qui remplit bien sa mission, sans se précipiter et en installant une bonne tension et du mystère. Les amateurs de voyage temporel devraient y trouver leur compte !
  • La mise en place efficace
  • Les réactions réalistes des personnages
  • Bonne prise en compte des "rouages" du voyage dans le temps
  • Final intrigant
  • Dessins corrects mais peu marquants

Achetez Man in the WindowT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Skeet

Créateur de Manga Sanctuary et avant tout lecteur de manga depuis la fin des années 80

Site/blog perso : http://www.manga-sanctuary.com

Contenu associé

Man in the Window (Manga), Man in the Window T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

1 commentaire

Avatar de Niwo

Merci pour cette critique Skeet, je le mets sur ma liste !