Critique Abyss 6

Ça fait plusieurs tomes déjà que je vante le scénario d'Abyss. Et cela ne va pas changer avec ce sixième tome, qui, bien qu'un peu moins dynamique que les précédents, confirme les qualités de cette série.

Les relations entre personnages

Bien qu'on ait toujours droit à beaucoup de gore et de suspense, on sent que les sentiments des personnages les uns envers les autres ainsi que leur empathie envers le monde extérieur prennent le dessus. Tout au long du tome, ils tentent de se serrer les coudes encore plus qu'avant et on sent qu'après autant d'épreuves, des liens se sont formés. Ça rend le tout d'autant plus « humain » malgré toutes les monstruosités dont on est témoin dans chaque tome.

Et forcément, le lecteur se sent d'autant plus proche des personnages, comme s'il était carrément l'un de leurs compagnons et qu'il vivait les mêmes horreurs qu'eux. Et ça, c'est intéressant. Parce que je dois avouer être passé à côté de pas mal d'histoires car je n'arrivais absolument pas à m'attacher aux personnages et à ressentir une certaine émotion en lisant. Mais de ce côté-là, Abyss m'a bien étonné car au premier abord, je n'aurais jamais cru qu'il me pousserait dans mes retranchements. Et en plus de ça, ce sont ces nombreuses relations qui vont provoquer des révélations sur l'origine de ce massacre, qu'on avait aperçue précédemment.

Des origines encore floues

En effet, petit à petit, les différentes pièces du puzzle se rejoignent, pour ainsi former la vérité. Même si on en est encore loin, on comprend de mieux en mieux le comment du pourquoi et ça donne encore plus envie de continuer la série. L'un des personnages principaux va retrouver en partie sa mémoire, et ainsi comprendre comment il a atterri dans les abysses. Et c'est en l'apprenant qu'on va comprendre les conséquences que ça aura sur la population.

Car depuis le début, nous sommes en espace clôt, et, de ce fait, je n'avais pas du tout pensé au fait que ça pouvait atteindre l'extérieur. Même si pour le moment c'est encore flou, il semblerait que les possesseurs de trigger ne soient pas là par hasard, et qu'une personne malsaine soit à l'origine de tout ça.

Des expériences étranges auraient mené à l'apparition de pouvoirs chez les sujets étudiés, et ce sont ces personnages qui, à l'aide d'un trigger, peuvent contrôler leur pouvoir. Mais, n'étant pas un pouvoir naturel, il y a forcément des limites... Et c'est un personnage central qui en subira les conséquences dans ce tome, par la mort.

Par ailleurs, depuis le début de l'histoire, une multitude de personnages ont accusé Dan d'avoir provoqué tout ça, et on comprend beaucoup mieux pourquoi dans ce premier tome. Le scientifique qui a mis en œuvre les expériences s'appelle Dan Hibiki, comme notre héros... Mais semble beaucoup plus vieux. Voyage dans le temps ? Origine commune ? On devrait l'apprendre dans les prochains tomes.

Un rythme qui ne s'essouffle pas

Si je devais résumer Abyss, je parlerais de son rythme. Parce que même dans les phases explicatives ou « avant-guerre » comme j'aime les appeler, le rythme est toujours incroyablement soutenu. On a à peine le temps de comprendre ce qu'il se passe qu'on est déjà projeté dans un autre combat, et pour une fois ce n'est pas négatif.

L'auteur sait ce qu'il fait et comment il le fait, et de cette façon, en tant que lecteur, on s'immerge d'autant plus dans l'histoire. On apprécie, on lit de plus en plus vite pour connaître la suite. Et la trame scénaristique suivie est adéquate, on sent dans le scénario une certaine intelligence littéraire qui n'était absolument pas visible dans les débuts de la série.

8
Abyss est toujours aussi convaincant et nous plonge en plein milieu d'une histoire gore et sans état d'âme. Un tome prenant, bien qu'un peu moins dynamique que les précédents, dans lequel on apprend énormément de choses sur ces fameuses abysses. Je n'ai qu'une hâte : lire le prochain tome.

Achetez AbyssT.6 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Abyss (Manga), Abyss T.6

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire