Critique Magi - The Labyrinth of Magic 25

Précédemment, Aladin guidé par son cœur prenait le risque de révéler toute l'histoire d'Alma torran aux dirigeants du monde entier espérant ainsi former une alliance afin de combattre l'organisation Al samen et l’avènement d’Illah, synonyme de destruction de leur monde. Un arc charnière qui fut particulièrement à couper le souffle le vent levant le voile sur l'histoire de Salomon révélant ainsi un récit d’une grande richesse mettant en lumière tout le génie d'une Shinobu Ohtaka qui n'a pas fini de nous en mettre plein la vue. On est impatient de découvrir la décision des actuels dirigeants. Parviendront t-ils à mettre leurs intérêts personnels de côté afin de sauver leur monde ?

Un retour à la réalité qui nous replonge directement dans l’ambiance électrique de cette réunion d'une importance capitale. On aurait pu croire que face au risque de voir leur monde détruit, la décision d’allier leurs forces sonnerait comme une évidence pour tous mais ce sera loin d’être aussi facile. En effet, l’un d’entre eux va échauffer les esprits en révélant la vérité sur les liens entre l’empire Kô et Al Samen. Il va la jouer très finement tendant sa main après les avoir acculés pour mieux les manœuvrer ; un personnage qu’on ne se lasse pas d’observer tant il se montre encore une fois incroyablement charismatique et ingénieux dans l'art de la manipulation ne reculant devant rien pour atteindre ses objectifs. La réunion va donc tourner au vinaigre devant un Aladin consterné par la situation. Heureusement, il pourra à nouveau compter sur l’un de ses précieux alliés qui va nous démontrer qu'il a l'étoffe d'un roi en montrant le chemin aux autres. Un événement viendra cependant interrompre les pourparlers rendant la suite encore plus prenante puisque le mystère autour de deux autres personnages va être levé. On sent que la série se dirige tout doucement vers sa conclusion puisque le combat final contre Al Samen est désormais engagé pour tous les protagonistes. Un très bon passage où l'auteure prend à nouveau son pied en révélant le pire de l'être humain avec une mise en scène frisant la perfection tant cette dernière réussit parfaitement à le faire ressortir. Ainsi, il est presque fascinant de voir à quel point l’une des plus grandes puissances passe totalement à côté de l'idéal de Salomon tandis qu’une plus petite coalition semble y répondre bien mieux ou encore comment une simple divergence d’opinion sur la paix dans le monde peut devenir le déclencheur d’une guerre. 

J’imagine ne pas avoir été la seule à s’être demandé ce que fabriquait Hakuryû avec Judal et bien l’auteure va encore une fois nous gâter plus que de raison. Hakuryû est un personnage aussi complexe qu’attachant puisque déchiré par son sombres passé et aveuglé par une haine profonde pour celle qu’il considère comme responsable de la mort d'êtres chers, la diabolique Gyokuen Ren. On sent clairement qu'il est arrivé au bout de ses limites lui qui a patiemment attendu d'acquérir suffisamment de puissance pour tuer l'objet de ses tourments donnant le change pour éviter d'éveiller les soupçons de ses proches.

Avec Judal à ses côtés et ses impressionnants progrès après avoir conquis le labyrinthe de Zagan, il peut désormais préparer sa vengeance. On se posait clairement la question du pourquoi du comment Judal et Hakuryû en sont venu à s’allier, l’auteure va s’atteler à y répondre dans la deuxième partie de ce tome et les scènes qui vont se jouer devant nos yeux vont nous chambouler puisqu’au fond du cœur de ses deux personnages se cache la même douleur.  

Si Gyokuen Ren, leader à la tête de Al Samen est l'objectif visé, on est en droit de se demander pour quelle raison Hakuryû et Judal choisissent de ne pas s’allier à Aladin et compagnie puisque leurs aspirations sont les mêmes. L’idée de faire apparaître un labyrinthe pour illustrer la réponse à cette question est simplement excellente. Tout simplement parce que le pouvoir de ce nouveau djin est incroyablement puissant, Bellial va mettre à rude épreuve les nerfs de nos deux compères s’acharnant à faire ressortir tout ce qu’ils ont profondément enfoui en eux. Je ne vous en dirai pas plus de peur de vous spoiler mais ce passage est tout bonnement hallucinant tellement il met parfaitement en lumière des personnages complètement aveuglés par leurs haines et par leurs incompréhensions. Ils ont atteint le point de non-retour et s’enfoncent sur un chemin dangereux illustrant parfaitement le proverbe « l'enfer est pavé de bonnes intentions ». Ils ont choisi le chemin du chaos avec pour objectif de débarrasser le monde de ceux qui le détruisent allant même jusqu’à punir ceux qui ferment également les yeux. La dernière partie est consacrée à la préparation du meurtre de Gyokuen Ren, Judal et Hakuryû nous feront frissonner de plaisir à travers leur détermination sans faille à accomplir leur mission. Quels seront les conséquences de leurs actes ? Il nous tarde déjà d'ouvrir le tome suivant pour en connaître la réponse !

9
Shinobu Ohtaka entame le dernier arc de sa série au quart de tour, elle en a encore suffisamment sous le pied pour nous faire frissonner et elle nous le prouve dans ce vingt-cinquième opus aussi intense que riche en révélation et en action. Coup de cœur !

Achetez Magi - The Labyrinth of MagicT.25 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Magi - The Labyrinth of Magic (Manga), Magi - The Labyrinth of Magic T.25

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire