Critique Lovely Love Lie 17

Le seizième opus paraissait en septembre 2015, les fans de la série de Kotomi Aoki ont été forcés de prendre patience suite à la décision de l'éditeur de laisser de l'avance à la parution japonaise. Aucun tome n’est donc paru l’année passée et malgré un discours des éditions Soleil rassurant, on est véritablement soulagé et très heureux de pouvoir lire enfin la suite des aventures de nos musiciens préférés. Le teaser laissait présager une suite chargée en émotions annonçant le début de grands bouleversements, c'est donc parti pour un pur moment de plaisir !

Possédant de très bonnes cordes à son arc, la série a pour l’instant réussi l’exploit de ne jamais décevoir ses lectrices avec une intrigue rondement menée et des personnages qu’on ne se lasse pas de suivre tant on s’est terriblement attaché à ces derniers. L’auteure a eu une très bonne idée en nous donnant l’occasion de suivre un groupe avec de l'expérience dans le métier et un autre débutant sa carrière offrant ainsi une vision très complète de l'univers si particulier du show-biz au Japon. Idole ou groupe éphémère, c’est dans ce milieu si complexe et impitoyable que nos héros tentent d’évoluer rendant la réalité à laquelle ils sont confrontés des plus prenantes. Le tout agrémenté d'une belle histoire d'amour passionnée et torturée entre Aki et Mush faisant battre le cœur des lectrices par sa fraîcheur tant elle se révèle unique grâce à leurs personnalités atypiques mais aussi la particularité de leurs réalités. Bref vous l'aurez compris, lovely love live est un titre absolument à posséder dans sa mangatèque pour toutes fans de shojo qui se respectent. Ce dix-septième tome va à nouveau le prouver.

En effet, de nombreux personnages cachent leurs véritables sentiments que ce soit par amour par orgueil ou par jalousie provoquant un réel mal-être chez ces derniers et les rendant à la fois terriblement attachant et humain depuis le début de la série. On sentait que ceux-ci atteignaient leurs limites et on découvre presque fébrile les conséquences d’avoir trop longtemps décidé de refouler ses sentiments. En effet, un évènement dans la vie de Shun va venir chambouler l’ensemble des protagonistes en pleine tournée de crude play et sera en quelque sorte le déclencheur des bouleversements qui vont suivre. Si Shun va de façon très touchante et légitime exprimer tout ce qu’il a sur le cœur à son meilleur ami, les répercussions seront terribles sur Shinya à tel point qu’il prendra une décision lourde de conséquence ; on ne peut que compatir à la souffrance de tous ses personnages qui ont essayé de prendre sur eux mais qui n’ont jamais réussi à passer outre leurs véritables sentiments comme Shinya qui n’a jamais réussi à se sentir à sa place dans son groupe.  

On sera bluffé par Aki qui va briser tous les murs qu’il avait soigneusement bâti pour ne pas être blessé par la dureté de sa réalité afin de répondre à l'appel à l'aide lancé par son plus fidèle ami. Un geste qui nous apparait incroyablement noble lorsqu’on connaît le dilemme et le sentiment d'infériorité envers Shinya qui l’habite depuis le début, un passage particulièrement chargé en émotion tant il est parvenu à mettre en lumière le réel attachement qui lie nos deux compères. En plus, la mise en scène de cet évènement est non seulement réfléchie  mais elle retranscrit de façon très intense voir presque pudique la façon dont les personnages vont se mettre à nu devant les lecteurs mais aussi devant leur public avec une petite pointe d'humour permettant à ce dernier de ne pas prendre une tournure trop dramatique ;  touchant et juste, tout simplement excellent !

Parallèlement, Mush poursuit également son chemin en tant que nouvelle idole et qui s'annonce bien plus escarpé que ce qu'elle s'était imaginée à la base. Si jusqu'ici, la chance lui avait sourit réussissant souvent à réaliser ses désirs tout en parvenant à rester elle-même, elle va se heurter à la très dure réalité du show-biz. On a donc assez hâte de voir la décision qu'elle prendra à ce sujet, affaire à suivre donc.

Enfin, l'amour qu'elle porte au groupe qui lui a donné envie de se lancer dans la musique va encore une fois ressortir très nettement et le spectacle qui s'offre à elle lui laissera un souvenir absolument inoubliable, encore un moment magique et plein d’émotion.

8
Après l’avoir longuement attendu, on est à la fois déçu et comblé par un tome très vite dévoré tant on prend son pied à sa lecture. On sent tout doucement que l’auteure approche de la conclusion de sa série avec une intrigue qui connait une avancée significative chargée en émotions et en instants magiques. La suite en juin ! Petit coup de cœur !

Achetez Lovely Love LieT.17 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Lovely Love Lie (Manga), Lovely Love Lie T.17

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

1 commentaire

Avatar de lael

Merci pour cette chronique, ça me donne envie de reprendre la série (je m'était arrêté au tome 15). Excellent shojo réaliste, émouvant et sortant des sentiers battus.