Critique Escape Journey 1

Escape Journey est mon premier titre d'Ogeretsu Tanaka sorti en France. J'avais bien lu quelques chapitres sur certaines séries il y a longtemps, mais je n'avais jamais tenté d'acheter une de ses sorties chez TC. Et je dois dire que pour un premier essai, c'est plutôt réussi.


Après avoir vécu une première histoire d'amour au lycée qui a mal tourné, Naoto et Taichi se sont perdus de vue. Ce n'est qu'une fois en études supérieures qu'ils se sont retrouvés dans la même filière et ont décidé de devenir amis. Malheureusement, ils sont irrésistiblement attirés par l'autre et n'arrivent pas à surmonter cette dépendance.


Au premier abord, j'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l'histoire. Les deux personnages principaux, Taichi et Naoto, sont présentés très brièvement et on a du mal à vraiment comprendre les sentiments qu'il y avait entre eux durant leur adolescence. Je ne comprenais pas vraiment ce choix de l'auteure. En général, je préfère quand une partie du tome est consacrée à l'origine de l'amour des deux personnages, pour mieux cerner les enjeux autour de celui-ci. Or là ce n'était pas le cas, mais au fil de la lecture, ce n'était pas forcément très gênant.


Par contre, j'ai vraiment apprécié le fait qu'on ait les pensées directes de Naoto. Ça nous permet de comprendre ses réactions plus en détails et la tournure des événements. On voit qu'il se pose beaucoup de questions et qu'il n'est pas le Uke classique niais au possible qui va tout pardonner à celui qu'il aime. Il réfléchit, tente de se défaire de l'emprise qu'a Taichi sur lui. Et il a conscience que leur relation ne mène à rien, qu'étant deux hommes, il manque quelque chose pour qu'il puisse se sentir à sa place, même s'il ignore quoi. Mais malgré ça, il retourne toujours vers son bien-aimé, car il n'arrive pas à supprimer cette dépendance et ce sentiment qu'il ressent en sa présence. Mais comme toute histoire d'amour, tout n'est pas rose.


Taichi est assez impulsif et supporte très mal les relations que peut avoir Naoto. Ce qui, forcément, provoque plusieurs disputes. C'est d'ailleurs ce qui avait causé leur séparation auparavant. Mais Taichi en a conscience et tente de changer, depuis le lycée. Il a même choisi une filière littéraire pour avoir une chance de reconquérir celui qu'il aime depuis tant d'années. Même s'il a des réactions impulsives, il est plutôt attachant. On sent qu'il aime vraiment Naoto et que ce n'est pas un énième Seme complètement imbu de sa personne qu'on a envie de baffer à chaque page. Lui aussi, semble plutôt mature même s'il a un côté innocent et timide quand il s'agit de son amour pour Naoto. Ça donne une certaine singularité au titre, car bien souvent, lorsque les personnages sont plutôt jeunes, on peut s'attendre à des situations très immatures qui, à la longue, sont plutôt dérangeantes. Donc de ce côté-là, je suis plutôt satisfait.


Autre point que j'ai pas mal apprécié, le fait que les rivales des deux jeunes hommes soient des femmes. Ça peut paraître assez étrange comme raisonnement, mais quand dans les Yaoi, les rivaux sont uniquement des garçons, ça enlève de la crédibilité à l’œuvre, à croire que tous les hommes sont gays... Et puis, cet élément a permis une certaine réflexion de Naoto, qui renforce la profondeur du personnage. Car lui, en tant qu'homme, ne pourra pas avoir la même légitimité qu'une femme, dans la vie de Taichi. Ils doivent vivre leur relation « cachée », et il ne pourra jamais avoir d'enfants ou se marier avec celui qu'il aime. Ils doivent donc apprendre à communiquer pour espérer comprendre les craintes et peines de l'autre, pour réussir à surmonter ces nombreuses disputes qui leur gâchent la vie.


Donc, j'ai bien aimé. Le fond comme la forme changent de ce qu'on a l'habitude de voir dans ce genre de titres "tranche-de-vie". J'attends de voir comment la suite va se dérouler pour déterminer un avis global sur le titre, car ce tome pourrait être un One-Shot. Et, pour terminer simplement :



On a beau se séparer, je retombe amoureux de toi dès que je te revois.


8
Un début de série plutôt convaincant. Une histoire entre deux jeunes adultes qui se cherchent encore et ont du mal à mettre des mots sur leur relation. Un personnage principal qui n'est pas inutilement niais, qui sait se poser les bonnes questions et qui n'est pas prévisible. Réfléchis, attendrissants et maladroitement amoureux, Naoto et Taichi nous offrent une histoire d'amour agréable à suivre, rafraîchissante avec une histoire d'amour qu'on ne peut qu'apprécier !

Achetez Escape JourneyT.1 chez nos partenaires

pub

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Escape Journey (Manga), Escape Journey T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire