Critique Toriko 34

Après Héraclès, nos amis vont devoir affronter Bambina afin de récupérer la denrée nécessaire pour la soupe du menu idéal d'Acacia mais avant tout pour sauver Komatsu qui est à deux doigts d'y passer. On est donc impatient d'en découvrir plus sur ce nouvel adversaire ultra balèze et curieux de voir où va-nous emmener un auteur qui aura pratiquement toujours réussi à nous entraîner dans ses ingénieux délires. Let’s go!

On débute la lecture en compagnie de Bambina qui l’air de rien nous fera une petite démonstration de force afin de graver dans nos esprits le fait que le défi à relever sera de taille pour nos gourmet hunters préférés ; non seulement l'auteur amuse toujours autant ses lecteurs avec ses idées farfelues mais il les rend aussi toujours plus curieux de voir comment nos héros vont s’y prendre afin de sortir vivant de ce foutu guêpier.

Il reste également cohérent avec ce qu'il a mis en place dans le tome précédent en prenant le temps de nous expliquer les conséquences des événements précédents sur le mode de vie des autochtones ; on appréciera toujours autant le fait qu’il aille au bout de ses idées et qu’il ne laisse rien en plan immergeant ainsi toujours plus ses lecteurs dans son récit.

Après cette petite visite touristique donc, les choses sérieuses commencent et on peut dire que la personnalité conférée à Bambina est juste une sacrée bonne idée ! On est ainsi très vite rassuré de voir l'intrigue prendre une toute autre direction que celle de la simple bastonnade. Seulement, ce dernier n'est pas le seul obstacle à leur mission puisque l'environnement dans lequel devront évoluer nos amis sera également un sacré défi à relever. Ainsi au moment où Toriko pose le pied sur le fameux mont gravité zéro afin de tâter du terrain, nos héros vont subir un énorme choc. L’auteur fait monter la pression à son maximum venant prendre par surprise autant ses personnages que ses lecteurs qui vont basculer dans l’horreur l’espace d’un instant ; la mise en scène est encore une fois poilante à souhait !

Après s'être remis de nos émotions, on assiste à un entraînement très spécial qui permettra peut être à nos amis d’augmenter leur chance de réussite. On découvre ainsi la fameuse technique de l’enbu maîtrisée par les singes qui peuplent la zone. Le lecteur prend énormément de plaisir avec ce passage comme toujours lorsque l'auteur lui fournit tout un tas d'explications qui l’amuse autant qu’il l’interpelle. Bien qu’on soit toujours un peu décontenancé au début, on finit par être totalement convaincus par ce qu’il nous vend à tel point que c'en est presque fascinant. On peut dire tout ce qu'on veut à propos de la série mais il serait vraiment malhonnête de ne pas reconnaître le talent dont fait preuve son auteur.

Enfin, le déclic qui va permettre à nos quatre rois de progresser très rapidement est d'ailleurs sacrément bien pensé lui aussi tout comme la fin qui viendra confirmer l'excellente impression laissée par Bambina. On est donc absolument enthousiaste à l’idée de lire le prochain volume !

8
Autant dire qu’avec un tel déroulement, le prochain tome s’annonce sous les meilleurs hospices. Après un démarrage en douceur, l’arc du roi singe se révèle bien captivant avec sa foule de bonnes idées. Le contrat de nous faire passer un bon moment de lecture est encore une fois largement rempli !

Achetez TorikoT.34 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par snoopy

Lectrice assidue et dévoreuse de mangas à plein temps. Collectionneuse dans l'âme, jamais rassasiée au grand désespoir de mes proches.

Contenu associé

Toriko (Manga), Toriko T.34

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire